Le Louvre appelle le public à financer la restauration de l'Arc du Carrousel
9 October 2018
AFP
0 Commentaire
Partager

Le Louvre appelle le public à financer la restauration de l'Arc du Carrousel

Le Louvre, dans le cadre de sa campagne annuelle "tous mécènes !", a lancé mardi un appel au don privé pour restaurer l'Arc du Caroussel, monument de l'époque napoléonienne emblématique du Jardin des Tuileries.

Le Louvre, dans le cadre de sa campagne annuelle "tous mécènes !", a lancé mardi un appel au don privé pour restaurer l'Arc du Caroussel, monument de l'époque napoléonienne emblématique du Jardin des Tuileries.

Cet Arc, dans le plus pur style de la Rome antique, avait été construit par Napoléon à son retour d’Austerlitz en hommage à la Grande Armée. Il a survécu à tous les changements de régimes et révolutions du XIXe siècle.

Cette campagne auprès des particuliers et des entreprises visera à réunir un million d’euros avant le 31 janvier 2019, a annoncé le plus grand musée parisien.

En parallèle, il poursuit sa recherche de fonds auprès des entreprises et des grands donateurs français et étrangers pour réunir quatre millions complémentaires. Si le montant total (5 millions d’euros) est réuni, le projet pourra être lancé à l’automne 2019 et s’achèvera au printemps 2022.

Une étude sanitaire a mis en lumière la nécessité de consolider la structure et de reprendre l’étanchéité. La restauration permettra de nettoyer les parements et les ornements, de renforcer les ferronneries, de restaurer les sculptures.

"L’état de l’Arc du Carrousel est aujourd’hui préoccupant. Nous devons mobiliser toutes les énergies pour préserver ce monument emblématique de l’Histoire de France, inscrit dans la grande perspective qui traverse Paris jusqu’à l’arche de la Défense", a souligné auprès de l'AFP Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée.

Il a rappelé que "depuis neuf ans, près de 25.000 personnes ont souhaité apporter leur pierre aux projets de restauration ou d’acquisition du Louvre, en donnant des sommes parfois très modestes".

Les précédentes campagnes "Tous mécènes !" ont permis de restaurer chaque année une oeuvre ou d'enrichir les collections du Louvre par une acquisition.

En 2017, des dons avaient été réunis pour l’acquisition du Livre d’Heures de François Ier. En 2010, ils avaient permis celle des Trois Grâces de Lucas Cranach. En 2013, le Louvre avait pu restaurer l’une des icônes du musée, la Victoire de Samothrace et la rénovation de l’escalier monumental qui lui sert de cadre. En 2016, le Louvre avait pu reconstituer le mastaba d’Akhethétep, issu de l'Egypte antique.