Upline prévoit de bons résultats pour les distributeurs cotés
13 février 2017
Loubna Chihab (185 articles)
0 Commentaire
Partager

Upline prévoit de bons résultats pour les distributeurs cotés

A fin 2016, le chiffre d’affaires des concessionnaires automobiles et du groupe Label’Vie devrait augmenter de 13,1% et le RNPG de 19% n En 2017, l’activité devrait croître de 5,5% et les bénéfices de 2,8%.

Upline Securities réserve un avis favorable pour les distributeurs cotés, notamment les concessionnaires automobiles (Auto Hall, Auto Nejma et Ennakl) et les grandes surfaces (Label’Vie).

Evoluant dans un contexte économique peu favorable, les distributeurs automobile parviennent à réaliser des performances commerciales remarquables. A fin 2016, les ventes de voitures neuves se sont établies à 163 111 unités, en hausse annuelle de 23,6%. Une performance tirée par plusieurs facteurs, notamment la tenue du Salon de l’automobile, les offres de financement de plus en plus alléchantes, l’amélioration continue du rapport prix/équipements et les besoins de renouvellement/équipement des ménages. Dans le détail, les écoulements des voitures particulières ont crû de 25,9%, à 152 325 immatriculations, portés par la performance de la quasi-totalité des marques. Par contre, les ventes des VUL se sont dépréciés de 2,2%, à 10 786 unitées.

Pour sa part, la branche de la grande distribution a connu une belle évolution sur la dernière décennie, notamment grâce à la dynamique de consommation des ménages et le changement de leurs habitudes d’achat, en raison de l’émergence d’une nouvelle classe moyenne. Ceci a également été rendu possible grâce aux investissements réalisés par l’ensemble des opérateurs en termes de diversité des concepts, l’élargissement des zones d’implantation et l’évolution de la surface de vente. Sur ce dernier point, notons que la superficie de vente a presque doublé sur la période 2005-2015, pour passer de 266 000 m2 à 521 093 m2 avec 429 points de vente à fin 2015. Par enseigne, le groupe Marjane-Acima détient une part de marché de 54,42%, suivi du groupe Label’Vie qui concentre 29,03% de part de marché. Pour leur part, les enseignes Aswak Essalam et BIM détiennent respectivement des PDM de 8,58% et 7,97%. 

En termes de perspectives, le secteur de la distribution automobile devrait poursuivre sa croissance en 2017, capitalisant sur plusieurs éléments, notamment l’évolution des habitudes de consommation des ménages marocains, la baisse des taux des crédits et le taux de motorisation encore très faible au Maroc (65 pour 1000 habitants) comparativement aux autres pays de la région (110 en Tunisie, 140 en Algérie et 200 en Afrique du Sud). Il y a aussi le vieillissement du parc automobile dont l’âge moyen est estimé à 10 ans et demi. La tendance est donc au renouvellement avec un engouement pour les véhicules neufs (la disponibilité de véhicules d’entrée de gamme à bon prix). Enfin, la poursuite du renouvellement du parc des taxis est aussi, d’après les professionnels, l’un des facteurs devant contribuer à la croissance du secteur (entre 7 et 8 points).

Pour ce qui est de la grande et moyenne distribution, les analystes pensent que la prépondérance de la distribution traditionnelle (85%) offre une marge de croissance importante pour les enseignes de la distribution organisée. Pour rappel, le cabinet international Eurominotor a fait une étude qui prévoit pour le secteur une croissance moyenne de 8,3% sur la période 2012-2017, contre un taux de croissance annuel moyen de 1% pour la distribution traditionnelle, et une évolution moyenne de 47% des surfaces de vente à 884000 m2 à l’horizon 2017.

Compte tenu de ces éléments, Upline table au titre de 2016 sur un chiffre d’affaires sectoriel de 18,4 milliards de DH, en hausse de 13,1%. Cette évolution comprend les performances commerciales réalisées à fin décembre par Auto Hall et Auto Nejma ainsi que les performances de Label’Vie qui avance dans son plan d’ouverture de nouveaux points de vente. Déjà à fin juin, le groupe Label’Vie a procédé à l’ouverture de 3 Carrefour Market (portant ainsi le nombre total à 67 points de vente) pour une superficie additionnelle de 10 700 m2.

De même, le résultat net du secteur devrait progresser de 19%, à 752 MDH, intégrant les variations positives d’Auto Hall (17,5%), Auto Nejma (14%), Ennakl (23,2%) et Label’Vie (+28,5%).

Pour 2017, les sociétés cotées du secteur devraient poursuivre leur stratégie de développement, profitant de plusieurs facteurs. En ce qui concerne le secteur de l’automobile, le programme ambitieux axé sur l’extension du réseau de distribution, la poursuite de la politique commerciale, mais aussi l’arrivée de nouveaux modèles de voitures et le changement progressif des habitudes de consommation sont autant d’éléments favorables plaidant pour la poursuite de la croissance.

Concernant la grande et moyenne distribution, la branche devrait capitaliser sur l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages et le lancement par Label’Vie de nouveaux concepts dédiés à une clientèle ciblée «supermarché gourmet». A ce titre, notons l’ouverture de deux magasins pilotes (Vélodrome à Casa et Zaër à Rabat) au 1er trimestre 2017. A terme, le groupe prévoit l’ouverture de 6 à 7 magasins de ce genre, ce qui devrait améliorer ses marges. 

Ainsi, en 2017, le chiffre d’affaires sectoriel devrait marquer un bond de 5,5%, à 19,4 milliards de DH, et le RNPG une hausse de 2,8%, à 772,8 MDH.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *