Maroc Telecom : bénéfices en hausse à fin septembre
2 novembre 2017
Loubna Chihab (178 articles)
0 Commentaire
Partager

Maroc Telecom : bénéfices en hausse à fin septembre

Le chiffre d’affaires du groupe recule en raison des nouvelles mesures de régulation au Maroc et à l’international. Le résultat net part du groupe progresse de 4% grâce aux filiales internationales.

l’issue du troisième trimestre 2017, Maroc Telecom affiche des indicateurs d’activité en baisse. Une évolution déjà annoncée par le top management du groupe il y a quelques mois et justifiée par les nouvelles mesures de régulation.

En détail, l’opérateur historique a réalisé un chiffre d’affaires de 26 milliards de DH, en baisse de 2,5% par rapport à fin septembre 2016. Deux facteurs ont plombé les ventes, à savoir le recul des revenus Entrants suite à la libéralisation de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016 au Maroc et les baisses des tarifs de terminaison d’appels mobile au Maroc et dans les filiales africaines. En face, les revenus des Services Sortants ont crû de 2,3% grâce à l’augmentation des parcs et la hausse des usages data.

Notons que le parc du groupe se situe à plus de 56 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de 7,7% sur un an, due essentiellement à la hausse des parcs Mobile au Niger, au Togo et en Côte d’Ivoire et à la croissance soutenue des parcs Haut Débit Fixe et Mobile au Maroc.

Au volet opérationnel, l’EBITDA national et international a évolué à deux vitesses. Au Maroc, il a accusé une baisse de 5,8%, à 8,1 milliards de DH, tandis que les filiales internationales ont affiché un EBITDA en progression de 12,2%, à 4,8 milliards de DH. Au total, le résultat opérationnel avant impôt ressort en quasi-stagnation (+0,2%) à 12,9 milliards de DH, dégageant une marge opérationnelle de 49,8%, en amélioration annuelle de 1,3 point.

Au final, le résultat net ajusté part du groupe s’élève à 4,4 milliards de DH, en progression de 4,2% par rapport à la même période de 2016, grâce à la forte hausse du résultat net des activités à l’international portée par le succès de la restructuration des nouvelles filiales Moov qui dégagent globalement un résultat net positif.

Par ailleurs, durant les neuf premiers mois de 2017, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés s’élèvent à 7,8 milliards de DH, en hausse de 1,3% par rapport aux neuf premiers mois de 2016, portés par une amélioration du CFFO au Maroc et ce malgré l’intensification de la cadence des investissements.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *