Les analystes refont confiance au secteur minier
15 juin 2017
Larbi Chafik (5 articles)
0 Commentaire
Partager

Les analystes refont confiance au secteur minier

Upline Securities recommande de conserver l’action Managem, renforcer SMI et d’acheter le titre CMT. L’activité et la rentabilité des opérateurs devraient évoluer favorablement sur la période 2016-2026.

Fortement exposé à la volatilité des cours de métaux, aux risques de change et aux perturbations sociales, le secteur minier coté en bourse s’est malgré tout montré résilient en 2016 vu l’évolution de ses indicateurs financiers. Dans ce contexte, les analystes d’Upline Securities ont mis la lumière sur le secteur et ont émis leurs recommandations sur les 3 valeurs cotées du secteur.

La société de bourse conseille tout d’abord de conserver le titre Managem dans les portefeuilles et le valorisent à 1 393 DH (1370DH au 5 juin). Dans un contexte marqué durant le 2e semestre 2016 par une augmentation sensible des cours des métaux et l’accroissement significatif des volumes de production de cuivre et d’argent ayant atténué l’impact négatif de la baisse de la production d’or à Bakoudou, le groupe minier a clôturé l’année sur un chiffre d’affaires en progression de 1,4%, à 4 377 MDH. En lien avec une baisse des cash-costs, l’EBIT s’est pour sa part accru de 10,7%, à 675,2MDH. Eu égard à ces performances opérationnelles, le RNPG s’est bonifié de 40,8% pour se chiffrer à 288,5 MDH, avec une marge nette qui gagne 3,1 points, à 9,1%, tirant notamment profit de la non-récurrence du bilan de change négatif réalisé en 2015.

Dans le cadre de son plan de développement, le groupe réalise des avancées significatives avec, notamment, la conclusion en octobre dernier d’un accord de partenariat avec AVOCET pour le développement d’un projet aurifère de grande taille en Guinée, la délimitation de ressources cuprifères importantes sur le projet Tizert au Maroc et le récent partenariat avec WANBAO pour le développement d’une mine de cuivre en République Démocratique du Congo (LAMIKAL). L’opérateur minier poursuit également ses efforts de recherche, permettant ainsi de rallonger la durée de vie de ses mines. Pour 2017, le relèvement par la FED de son principal taux directeur est de nature à engendrer une moindre attractivité sur les métaux précieux et, par ricochet, une baisse de leurs cours. En revanche, la perspective d’une poursuite en 2017 et 2018 de la remontée du taux directeur américain devrait impacter positivement les cours des métaux de base, dont le cuivre et le plomb.

Tenant compte de tous ces éléments, Upline table pour la période 2016-2026 sur un taux de croissance annuel moyen de 4,9% du chiffre d’affaires. La capacité de distribution de bénéfices de la société sur les prochaines années devrait, elle, se renforcer, en lien avec les retombées positives des différents projets en cours sur ses réalisations.

Pour sa part, la filiale de Managem, SMI, a tiré profit de la hausse du cours d’argent (+11%) et de l’augmentation notable de la production au 2e semestre 2016. Sur toute l’année 2016, le chiffre d’affaires consolidé s’est bonifié de 6,5% par rapport à 2015 à 1 106,6 MDH. Intégrant une évolution de 19 MDH du résultat financier (du fait de la non-récurrence du bilan de change négatif réalisé en 2015), le résultat net social s’est affermi de 25,1% pour se situer à 292,9 MDH. Il en résulte une marge nette de 26,5%, soit une amélioration de 4 pts.

En termes de perspectives, la découverte de nouvelles réserves d’argent de plus de 653 tonnes de métal permet de rallonger la durée de vie de la mine de plus de deux ans. Ces découvertes confortent le potentiel de la mine d’Imiter, dont les réserves se renforcent chaque année.

Côté opérationnel, la mine devrait continuer à capitaliser sur l’extension de sa capacité de traitement pour doper sa production graduellement jusqu’à atteindre sa capacité maximale de 300 t à l’horizon 2020. Côté prix, les analystes pensent que la hausse du principal taux directeur de la FED de 25pbs devrait impacter les cours des métaux précieux, en l’occurrence l’argent, en raison d’une meilleure attractivité de l’investissement dans l’économie réelle aux dépens des valeurs refuge.

A la lumière de ces éléments, SMI devrait réaliser sur la période 2016-2026 un TCAM de 4,9% du chiffre d’affaires et de 4,8% du RNPG. Les analystes recommandent ainsi de renforcer l’action SMI dans les portefeuilles, tablant sur un cours cible de 2 987 DH (3000DH au 5 juin).

Enfin, la société de bourse conseille d’acheter le titre CMT et le valorise à 1 849 DH, soit un potentiel de hausse de 34% par rapport à son cours de référence. L’activité de la compagnie s’est soldée par un chiffre d’affaires social en baisse de 4,6%, à 424,1MDH, en lien avec la hausse des cours des métaux et le rebond de l’activité (non-récurrence de l’arrêt d’un mois de la mine enregistré au 1er semestre suite à une grève) au second semestre. Intégrant un résultat financier en recul de 40%, le résultat net social s’est par contre replié de 15,4%, à 162,2 MDH, représentant ainsi une marge nette de 38,2%, en recul de 4,9 pts.

Au volet perspectives, CMT prévoit la construction d’une nouvelle infrastructure minière sur le site de Tighza, avec pour objectif une hausse de la production et une meilleure maîtrise des coûts. Ce projet devrait permettre à CMT d’augmenter progressivement sa production de 25% durant les premières années d’exploitation. Il convient toutefois de noter que les retombées de ce projet sur les réalisations de CMT ne se feront sentir qu’à compter de l’exercice 2019.

Pour 2017, la perspective d’une poursuite de la remontée du taux directeur américain devrait impacter positivement les cours des métaux de base, dont le plomb et le zinc.

Tenant compte des éléments précités, le chiffre d’affaires de CMT devrait évoluer de 4,4% sur la période 2016-2026 et le résultat net social de 5,9%.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *