Immobilier : la baisse des prix ne booste pas les ventes

La production tourne au ralenti mais l’offre reste très abondante. A Casablanca, les prix ont été revus à la baisse de 10 à 30%. Selon les prévisions, le manque de dynamisme devrait se prolonger jusqu’en 2020.