Attijariwafa bank voit grand pour L’bankalik
9 mai 2017
Loubna Chihab (177 articles)
0 Commentaire
Partager

Attijariwafa bank voit grand pour L’bankalik

Plus de 218 000 visites sur la plateforme depuis son lancement. Contracter un crédit en ligne sera bientôt possible.

Ils sont 15 millions de Marocains à détenir des smartphones, dont la moitié l’utilise pour accéder à internet, et plus de 17 millions à surfer quotidiennement sur les réseaux sociaux. Evoluant dans ce contexte, les banques se trouvent plus que jamais dans l’obligation d’appréhender ce monde virtuel pour coller à l’évolution des habitudes des clients. Et si, jusqu’en 2015, la communication digitale des groupes bancaires était concentrée sur leurs sites web, la donne a changé aujourd’hui. Ces derniers placent dorénavant le digital au cœur de leurs stratégies afin d’assurer leur développement. D’ailleurs, toutes les banques nationales surfent déjà sur la vague du digital pour cibler une clientèle jeune habituée à des solutions en ligne et qui tend à moins se déplacer en agence au regard de ses contraintes et des créneaux horaires d’ouverture de ces points de service.

Baignant dans cette transformation digitale du secteur, Attijariwafa bank a lancé, en décembre 2016, L’bankalik, une banque 100% en ligne qui s’inscrit dans le cadre de son plan stratégique 2016-2020 «Energies 2020». Pour rappel, le groupe entend, à travers ce plan, consolider son leadership au Maroc en matière d’innovation, en tirant profit des technologies nouvelles liées au digital, pour dessiner une banque de demain, encore plus proche de ses clients.

L’bankalik, qui se veut «une marque indépendante», se positionne comme un outil contribuant au renforcement du taux de bancarisation qui s’établit actuellement autour de 65% (contre 60% en 2013). Quelques mois après son lancement, la banque se réjouit de l’engouement rencontré par sa solution, à en croire le directeur exécutif de la banque de détail chargé des marchés des particuliers et des professionnels d’Attijariwafa bank, Driss Maghraoui. «Nous sommes les premiers à avoir proposé une banque 100% digitalisée, et, grâce à notre partenariat avec MasterCard, nous avons pu remporter le prix «Most Innovative Card Acquisition Program» lors du Mena Leadership Forum», affirme-t-il. Ce dernier a laissé le doute planer sur le nombre exact des clients de L’bankalik, mais a précisé que ce sont surtout de nouveaux clients qui ont adhéré à la solution digitale, en mentionnant que cette dernière a attiré 218 000 visites sur la plateforme.

Trois packs pour une meilleure lisibilité de l’offre

Comme le veut le principe des banques digitales, L’bankalik offre à toute personne, ayant un compte bancaire classique ou pas, d’en créer un en 5 minutes sans avoir à se déplacer. Concrètement, pour souscrire au service, le client est appelé à envoyer une photo ou une copie scannée de sa carte d’identité nationale (le seul document requis pour l’ouverture d’un compte) sur la plate-forme en ligne de la banque digitale. Il devra par la suite se déplacer à l’agence de son choix pour les dernières formalités, à savoir la récupération de la carte, du relevé d’identité bancaire (RIB) et d’accès mobile. La gestion et la consultation au quotidien du compte se font par ordinateur ou mobile.       

Les offres de la banque en ligne se limitent à trois formules packagées pour une meilleure lisibilité : «L’bankalik smart», une formule basique réservée aux 18-35 ans, mais surtout gratuite, offre un accès à une carte bancaire, à un compte chèque en dirhams sans obligation de faire un versement initial, à un compte en devises pour les dotations de voyages, à une carte internationale, ainsi qu’à des prélèvements automatiques. La formule intermédiaire «L’bankalik flex» offre, en plus des services précités, une assurance-vie Sécuricompte : un contrat d’assurance qui garantit le versement d’un capital lié au solde du compte bancaire en cas de décès ou d’Invalidité absolue et définitive (IAD), en plus de deux remises de chèque par mois, des virements illimités émis vers toutes les banques au Maroc ainsi qu’une assurance et une assistance en cas de perte ou de vol de la carte. Les services de cette 2e offre sont facturés mensuellement 29 DHHT. Enfin, le 3e pack est premium et offre deux services en plus, à savoir un accès au service de transfert d’argent de la banque et une assistance en cas de dysfonctionnement de la carte, le tout pour 49 DH par mois.

En tout cas, ce nouveau-né du groupe Attijariwafa bank n’a pas fini de faire parler de lui et promet des nouveautés pour les mois à venir, notamment la possibilité de contracter un crédit en un clic. Et pour être encore plus proche de ses clients, L’bankalik va bientôt lancer un appel auprès de sa cible pour le design des futures cartes. Celles qui auront remporté le plus de likes sur la page Facebook seront commercialisées.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *