Attijari Intermédiation dévoile son portefeuille «conviction» de 2017
28 décembre 2016
Loubna Chihab (168 articles)
0 Commentaire
Partager

Attijari Intermédiation dévoile son portefeuille «conviction» de 2017

Huit valeurs recommandées à l’achat avec un potentiel de croissance significatif. Attijariwafa bank et Wafa Assurance récoltent une opinion positive.

Les analystes d’Attijari Intermédiation sont convaincus que le marché Actions sera l’une des principales sources d’opportunités en 2017. Leur dernier travail de recherche a porté sur dix valeurs offrant les meilleurs potentiels de croissance en bourse, dont 8 recommandées à l’achat et 2 appartenant au même groupe que la société de bourse (Attijariwafa bank et Wafa Assurance) récoltant une opinion positive.

Il s’agit d’abord de Cosumar, dont le potentiel de hausse s’élève à 16% par rapport à son cours de référence du 20 décembre. Le sucrier devrait boucler l’année sur un résultat net part du groupe en hausse de 56%, avec une capacité bénéficiaire récurrente entre 900 MDH et 1milliard de DH (contre un niveau moyen de 640 MDH sur les 3 dernières années). Aussi, grâce aux synergies avec sa maison mère Wilmar, les exportations devraient se multiplier d’ici 2020 (2,5x leur niveau en 2015), soit 484 MT valorisées à 2,9 milliards de DH (représentant 30% du CA consolidé).

Les analystes sont également optimistes par rapport à Marsa Maroc, dont le potentiel de hausse est de 12,7% en comparaison à son cours de référence. L’opérateur portuaire qui devrait entamer une phase de croissance soutenue sur la période 2016-2017, assisterait à une envolée de ses bénéfices de 65,3% à fin 2016. Une performance qui augmentera le niveau de rémunération par action à 7 DH (contre 3,4 DH).

S’agissant du secteur minier, Managem devrait atteindre un cours cible de 1 250 DH (contre un cours de référence de 973,5 DH). Grâce à son effort d’investissement sur la période quinquennale à fin 2014, le groupe a pu rehausser ses volumes de production en 2016. En parallèle, la solide reprise des cours des métaux de base depuis le 4e trimestre 2016, couplée à une importante réduction des cash-cost, impacterait positivement les niveaux de profitabilité. La Compagnie Minière de Touissit (CMT), quant à elle, présente un potentiel de hausse de 20%. Grâce à des fondamentaux solides, les cours moyens du plomb et du zinc qui représentent 70% du chiffre d’affaires, afficheraient une hausse de 17% et de 28%. Un véritable relais de croissance sur le moyen terme. En outre, suite à la découverte d’importantes ressources minières en 2014, le groupe s’oriente aujourd’hui vers des projets de capacité. D’où le recours à un emprunt de 300 MDH, en novembre 2016, qui devrait permettre une augmentation de la production minière de 25% durant les trois prochaines années. Par ailleurs, l’opérateur dispose d’une assise financière confortable lui permettant de préserver un dividende par action moyen autour des 130 DH sur le moyen terme. A cet effet, le titre offre l’un des plus forts rendements de la cote, soit un D/Y moyen de 10% sur la période prévisionnelle 2016-2017.

Concernant le secteur immobilier, Résidence Dar Saada et Addoha ont les faveurs des analystes. La première a un potentiel de hausse de 26% et devrait finir l’année sur un chiffre d’affaires et un RNPG en hausse de 8%. En effet, la solidité de la demande en logement social sur l’axe Casa-Rabat, conjuguée à la qualité des projets immobiliers du groupe, devraient lui permettre de réaliser un rythme de croissance de ses bénéfices de 7% sur le moyen terme. De plus, le groupe est fort d’un modèle de gestion basé sur une bonne politique d’acquisition du foncier, un mode de financement ciblé par projet et une gestion prudente des encaissements des créances clients. Quant à Addoha, le potentiel de hausse de son cours s’élève à 22,3%. Son chiffre d’affaires devrait marquer une légère hausse de 1,3% à fin 2016, pour un RNPG en croissance de 20,8%. Par ailleurs, sous l’effet simultané de la baisse importante de l’encours de la dette et du coût de financement, Addoha dégagerait au terme de la période du Plan Génération de Cash, une économie d’intérêt cumulée d’environ 300 MDH, lui offrant un potentiel d’amélioration du bénéfice récurrent de 26%.

Total Maroc a également la cote auprès d’Attijari Intermédiation, avec un potentiel de hausse de 10,5%. Le groupe devrait multiplier son RNPG de 2,6x par rapport à son niveau de 2015. Par ailleurs, la libéralisation du secteur des produits pétroliers au Maroc après plus d’une décennie de fixation des prix, favorise un relèvement structurel des niveaux de profitabilité.

Delta Holding devrait pour sa part boucler l’année sur un renforcement de ses indicateurs financiers (CA +5,4%, RNPG +10,4%). Le titre présente un potentiel de hausse de +21,7%. Aussi, grâce à son degré de diversification, le groupe affiche un profil de croissance à la fois soutenu et moins volatil. Le CA devrait croître en moyenne de 9% sur le moyen terme, grâce au développement des activités de l’opérateur en Afrique. 

Par ailleurs, les analystes sont optimistes par rapport à Attijariwafa bank et Wafa Assurance. En effet, grâce à sa récente acquisition de 100% de Barclays Bank Egypt, le groupe bancaire marque le démarrage d’une nouvelle phase d’implantation en Afrique anglophone. Cette acquisition aura des effets visibles sur les agrégats consolidés 2016 du groupe ATW. Soit une amélioration des fonds propres de 11,7%, du PNB de 8,4% et du RNPG de 16,3%. 

Enfin, Wafa Assurance présente un profil diversifié et équilibré entre les activités Vie et Non Vie. Aussi, la compagnie affiche une structure financière particulièrement confortable lui permettant de se prémunir contre les risques opérationnels et financiers. Par conséquent, la société pourrait maintenir à l’avenir une politique de distribution exceptionnelle des dividendes comme celle constatée en 2015.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *