Mot clef "COP 22"

Le groupe a lancé le premier fonds d’investissement dédié à l’efficacité énergétique au Maroc. Deux conventions ont été signées avec Nareva et Masen.

Elle a été dévoilée lors de la journée dédiée aux océans par SAR Lalla Hasna. La démarche rentre dans le cadre de “Croissance Bleue”, présentée par la FAO à l’occasion de la COP 21. Parmi ses objectifs, la protection de la destruction des écosystèmes marins.

Une feuille de route a été signée, visant à aider le pays à atteindre ses objectifs de réduction de GES. Elle comprend 5 axes stratégiques et est déclinée pour tous les autres secteurs.

SM le Roi MohammedVI insiste sur l’harmonisation et la convergence des visions. En plus de la quote-part réservée à l’Afrique, le Souverain appelle à la mobilisation de plus de fonds. Plusieurs initiatives ont été lancées pour faire face au dérèglement climatique et pour faire émerger une Afrique durable.

L’objectif principal est de promouvoir les pratiques d’une green logistic auprès des opérateurs. A côté, une charte africaine de la RSE et le renforcement des PPP sont également recommandés.

En collaboration avec EDF, l’office a réalisé un audit sur l’aéroport de Marrakech. L’objectif est d’optimiser le confort thermique et la consommation énergétique. Une réduction de 35 % de la consommation électrique en chauffage et en climatisation pourrait être réalisée.

Nareva et Managem marquent leur engagement en faveur de l’environnement. Les deux filiales de SNI, présentes à la COP22, se distinguent par leurs réalisations et grands projets dont certains sont labellisés COP22.

C’est un discours clair que le Souverain a prononcé à Marrakech à l’occasion du Segment de Haut Niveau de la COP22.

Rendue public jeudi 17 novembre 2016 en marge de la COP22, la Proclamation de Marrakech, pour l’action en faveur du climat et du Développement durable, a été soutenue par toutes les Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Voici le texte intégral de la Proclamation.

Neuf lois et quinze décrets régissent la protection de l’environnement, dont la majorité promulguée à partir de l’année 2000. Le risque est de voir un décalage entre la réglementation et la réalité du terrain. Le notaire ne peut vendre que le bien immeuble ainsi que ses éléments corporels et incorporels, les archives sont par contre inaliénables.

L’idée est de construire un modèle sociétal qui préserve l’environnement. L’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction est axée sur la réalisation de la transition bas carbone et énergétique du secteur.

En 2014, le spécialiste de la peinture a réussi à baisser de 23% ses émissions de CO2. L’industriel a procédé à l’élimination des substances dangereuses comme le plomb, l’ammoniaque et le formol de ses formules de peinture.