Rabat : Clôture en beauté du premier Festival international des sports extrêmes
28 février 2017
Lavieeco (22364 articles)
0 Commentaire
Partager

Rabat : Clôture en beauté du premier Festival international des sports extrêmes

La première édition du Festival international des sports extrêmes s’est clôturée dimanche 26 février 2017 sur le skatepark de la corniche de Rabat avec la participation d’une dizaine d’associations de disciplines différentes (Skateboard, Bmx, Roller).

Jaouad Aouattif, président de l’Association Club Ribati pour les Sports Urbains (ARSU), a estimé que « cette manifestation, la première du genre qu’abrite le Royaume, est le rendez-vous idoine des professionnels des sports extrêmes ayant offert des démonstrations de skate, de roller et de BMX au Park Skate situé sur la corniche Sabah à Rabat. Cette manifestation a connu une grande réussite de la part des participants, des autorités locales ainsi que des spectateurs venus de tout le Maroc afin d’assister au show de nos champions ».
En effet, en présence des autorités locales, les gagnants ont reçu un prize money de 60.000 dirhams. M. Aouattif a déclaré que le dossier de la création d’une Fédération royale marocaine des sports urbains est aux mains du ministère qui annoncera prochainement le déroulement de ce dossier. « Nous voulons créer rapidement une Fédération royale marocaine des sports urbains ou dits extrêmes afin de constituer une équipe digne qui représentera le Maroc aux prochains jeux Olympiques à Tokyo en 2020 ».
A noter que ce premier Festival national des sports extrêmes a été organisé sous l’égide de la wilaya de la région Rabat-Salé, Kenitra, la Fédération royale marocaine du sport pour tous et la direction régionale du ministère de la jeunesse et des sports. Fondée en 2011, l’ARSU rassemble une dizaine de jeunes de la région de Rabat comptant à leur actif plusieurs participations à des événements sportifs au Maroc et à l’étranger.
Voilà plus de trente ans que le skate est apparu dans le Royaume. Depuis la fin des années 1980, des riders écument les places publiques sur des planches artisanales ou du matériel importé pour les plus nantis. Mais ce n’est que vers la moitié des années 2000 que la scène skate «core» s’est formée. Notamment sur la place Errachidi à Casablanca ou au centre-ville de Rabat où se font connaître des noms comme ceux de de Mehdi Anis, qui s’est illustré en 2016 dans plusieurs tournois à l’instar de celui international de Toulouse en France, ainsi que le tournoi international à Ottawa où il s’est adjugé la 1ère place.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *