Sociéte

La communauté juive de Casablanca s’est réunie ce week-end au musée juif en présence de Serge Berdugo, ambassadeur itinérant du roi du Maroc à l’occasion de la célébration de la Mimouna, une des fêtes religieuses les plus importantes pour la communauté juive installée au Maroc.

«Chaque mois, 500 enfants bénéficient des activités du centre».

Depuis dix ans, l’association Idmaj des quartiers fournit une batterie de services aux enfants, jeunes et mères de Sidi Moumen. L’écrasante majorité des cadres de l’association sont des anciens bénéficiaires du centre. Une initiative qui gagnerait à être généralisée à d’autres quartiers difficiles du pays.

«Les structures pénitentiaires ne tiennent pas compte de l’approche genre».

Elles représentent 2,46% de la population carcérale. Falsification, atteintes aux mœurs, crimes contre la famille et vol sont les principaux chefs d’inculpation. Abandonnées par leurs maris, enfants et parents, elles souffrent de l’isolement aussi bien en prison qu’après leur libération.

Selon l’Association de solidarité avec les enfants de la lune, 400 enfants souffrent de cette maladie au Maroc. Les parents déplorent l’absence de prise en charge sociale et médicale de leurs enfants.

Après avoir remporté haut la main le Grand prix du saut Hermès, Abdelkebir Ouaddar et son complice équin Quickly de Kreisker se préparent pour le grand événement estival, les Jeux olympiques de Rio.

«Le divorce consensuel reste l’apanage de certains couples»

La Moudouwana ne fixe pas de critères pour l’estimation de la pension alimentaire et n’accorde pas automatiquement le partage des biens… Souvent, les époux refusent de verser la pension alimentaire et sont même prêts à subir la contrainte par corps au lieu de payer.

Adopté en conseil du gouvernement le 17 mars dernier, le projet de loi (2003-13) relatif à la lutte contre la violence à l’égard des femmes suscite l’ire des associations féministes. Elles le considèrent non conforme à la Constitution de 2011 et ne met pas fin à l’impunité quant aux actes de violence et de discrimination commis à l’égard de la femme.

«Les médias ont contribué à cette prise de conscience»