Que se passe-t-il au sein de la majorité ?
22 janvier 2018
Tahar Abou El Farah (951 articles)
0 Commentaire
Partager

Que se passe-t-il au sein de la majorité ?

Les six partis n’ont toujours pas signé la charte….

Autant l’équipe gouvernementale est soudée et son action cohérente, autant la majorité à laquelle elle est adossée paraît disloquée. Les députés PJD ne ratent aucune occasion pour s’en prendre ouvertement aux ministres RNI. Le dernier fait en date est cette fronde du groupe parlementaire du parti islamiste contre le ministre du commerce et de l’industrie et son collègue des finances suite à la décision du gouvernement de relever les taxes d’importation sur les articles de textile en provenance de Turquie. Laquelle mesure, tout le monde en convient, est banale puisqu’elle est clairement inscrite dans l’accord qui lie les deux pays. Qui plus est, l’auteur de cette dernière attaque n’est autre que le président du conseil national du PJD, Driss El Azami, qui est également chef du groupe parlementaire. Quelques jours avant cette sortie, c’est le patron de la jeunesse du parti, à la fois député, questeur de la première Chambre et vice-président de la région Fès-Meknès, qui a accusé le RNI de velléités de domination de la scène politique. Ce que les islamistes reprochaient d’ailleurs auparavant au PAM. 

En parallèle, les rapports entre les anciens alliés indéfectibles, le PJD et le PPS ne semblent plus aussi solides. Des déclarations en interne, attribuées au secrétaire général du parti et au ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme, montrent que les rapports privilégiés que les deux formations semblaient entretenir sont loin de faire l’unanimité au sein du PJD.  Bref, cette situation de malaise prévaut au sein de la coalition gouvernementale au moment où ses membres n’ont toujours pas signé la charte de la majorité.

Et si les chefs des partis membres ont décidé de surseoir à cet acte à cause du refus de l’ancien SG du PJD d’y apposer son paraphe, cet «handicap» est à présent levé ! 

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *