PJD : les frères tournent la page Benkirane
15 mai 2017
Tahar Abou El Farah (817 articles)
0 Commentaire
Partager

PJD : les frères tournent la page Benkirane

El Othmani commence à prendre les affaires en main.

Le PJD est-il en train de tourner la page Benkirane ? Tout porte à croire que oui. Ses partisans, mis devant leurs vérités, se font de plus en plus discrets et le secrétariat général vient de tenir une première réunion sans lui, mais avec son accord. Le chef du gouvernement a eu l’occasion, au cours de cette réunion, d’exposer son point de vue sur la formation de son équipe mais surtout sur les débats qui l’ont accompagné. Pour rappel, El Othmani s’est réuni, pendant ces derniers jours, avec différentes instances du parti et a mis ses détracteurs devant leurs vérités. Globalement, le secrétariat général a invité les militants à mettre de côté leurs différends, souvent à caractère personnel, et faire preuve de responsabilité dans la gestion de leurs divergences. On parle également et clairement d’une volonté de «dépasser cette étape» (celle de Benkirane ?).

C’est la première réunion du secrétariat général depuis celle du 30 mars dernier qui avait un caractère purement procédural. Cette réunion intervient après une défaite cuisante du PJD aux élections partielles tenue en fin de la semaine dernière à ElJadida. Le parti a perdu plus de 17 000 voix par rapport aux législatives du 7 octobre. Bien sûr, pour justifier cette défaite le PJD met en avant le faible taux de participation. Seulement, son rival, l’UC, a, lui, fait passer son score à 27783 voix contre 12 254 le 7 octobre dernier. D’aucuns diront que c’est l’effet Benkirane, dont l’absence s’est répercutée sur les performances électorales du parti. C’est également l’avis d’une tendance du PJD qui souhaite la reconduction du secrétaire général sortant pour un troisième mandat. Cependant, le danger est justement dans le fait que le PJD soit identifié à son patron et que le sort du parti soit lié à celui de son «zaïm».

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *