Partis : Benkirane et Chabat se rapprochent de leur fin politique
14 juillet 2017
Tahar Abou El Farah (875 articles)
0 Commentaire
Partager

Partis : Benkirane et Chabat se rapprochent de leur fin politique

L’Istiqlal et le PJD tiennent deux réunions importantes.

Apart le fait d’avoir été des ennemis jurés, puis des alliés inconditionnels, quel est le point commun entre Hamid Chabat et Abdelilah Benkirane ? Les deux, en fin de carrière politique, refusent de quitter la scène. On en saurait un peu plus sur leur sort ce week-end. Le PJD réunit, en effet, son conseil national ce samedi, avec, entre autres points à l’ordre du jour, l’adoption des projets de textes relatifs au prochain congrès ainsi que sa date et les conditions de sélection des congressistes. Pour l’Istiqlal, c’est le comité préparatoire qui, après avoir été gelé pendant plusieurs semaines, tient une réunion, le même jour, pour valider les textes du congrès. Entre-temps, Hamid Chabat s’est donné une piètre image lorsqu’il a tenté de s’opposer, lundi 10 juillet, à l’exécution d’un jugement (voir p.41 et 42). Les militants de l’Istiqlal et les syndicalistes de l’UGTM qui l’ont suivi dans cette aventure ont, par la même occasion, livré du parti et du syndicat une image indigne d’un parti nationaliste et d’une formation syndicale qui ont beaucoup donné et desquels le pays attend davantage.

Abdelilah Benkirane, pour sa part, tente par tous les moyens de s’imposer pour un troisième mandat, quitte à chambouler les statuts de son parti.

Dans les deux cas, les deux hommes n’ont pas hésité à provoquer et assister à la division de leurs formations politiques respectives.

Selon certains analystes politiques, leur ambition personnelle menace leur parti de déliquescence. Et cela au moment où les événements d’Al Hoceima nous le rappellent, le rôle des partis politiques reste incontournable en tant qu’institution d’encadrement des citoyens, de relais entre ces derniers et l’Etat et surtout d’instrument d’exercice démocratique du pouvoir et du contrôle des politiques publiques.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *