Le gouvernement de nouveau au complet
29 janvier 2018
Tahar Abou El Farah (951 articles)
0 Commentaire
Partager

Le gouvernement de nouveau au complet

Il pourra poursuivre sa mission tout en gardant sa cohésion et sa solidarité.

Les spéculations qui ont fait rage le long de ces derniers mois ont finalement été balayées d’un revers de la main avec les dernières nominations au gouvernement. Les nouveaux ministres et secrétaire d’Etat que le Souverain a nommés, le 22 janvier, sont issus des mêmes partis auxquels appartenaient leurs prédécesseurs limogés le 24 octobre dernier. Exactement comme n’a cessé de l’assurer le chef du gouvernement. En effet, le nouveau ministre de la santé, Anas Doukkali, ainsi que le ministre de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, sont issus du PPS alors que le nouveau titulaire du département de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, fait partie du MP au même titre que le secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle, Mohamed El Gharass. Exit donc le départ du PPS à l’opposition et l’incorporation de l’Istiqlal au gouvernement, entre autres scénarios galvaudés ici et là. Quant au département chargé des affaires africaines, il est revenu à un connaisseur du domaine, Mohcine Jazouli, qui dirigeait jusque-là un cabinet de conseil très actif dans les relations économiques entre le Maroc et l’Afrique. De nouveau au complet, le gouvernement peut donc poursuivre sa mission tout en gardant sa cohésion et son esprit d’équipe et de solidarité.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *