Internet et réseaux sociaux de plus en plus mis à  profit par les candidats aux élections à  Casablanca
31 août 2015
Lavieeco (25051 articles)
0 Commentaire
Partager

Internet et réseaux sociaux de plus en plus mis à  profit par les candidats aux élections à  Casablanca

La campagne électorale pour les prochaines élections communales et régionales au niveau de la région du Grand-Casablanca est de plus en plus marquée par le recours des candidats en compétition aux réseaux sociaux et à  l’Internet pour expliquer aux électeurs leurs programmes pour le développement de la circonscription territoriale ciblée.

En effet, la plupart des candidats en lice ne se limitent plus aux méthodes traditionnelles : tournées dans les marchés, souks et autres lieux publics, outre l’affichage mural, sur les véhicules, le porte-à-porte et les réunions au sein des bureaux de campagne, mais font aussi recours aux réseaux sociaux et certains créent même des pages web pour être en contact avec le monde virtuel qui ne cesse d’envahir la vie des gens au quotidien.

C’est dire que pour convaincre et se faire connaître, les candidats ne lésinent plus sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) (facebook, tweeter, instagram et autres moyens) pour présenter leurs programmes politiques et entrer ainsi en contact avec les usagers de ces sites.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Hakima Fasseli, tête de liste du Parti de la Justice et du Développement (PJD) à Aïn Sbaa, a estimé que les réseaux sociaux sont nécessaires lors de ces élections, parce qu’ils offrent l’opportunité de communiquer avec une plus grande partie de la population et permettent, de ce fait, de connaître leur point de vue sur un ensemble de questions qui intéressent la commune.

Mme Fasseli, également députée parlementaire, a indiqué à ce propos qu’elle possède un compte facebook et tweeter et qu’elle a créé, à l’occasion de ces échéances, une page web spéciale pour les élections communales à Ain Sebaa, sur laquelle elle a publié le programme électoral et la liste des candidats, en plus des rapports quotidiens sur la campagne électorale.

De son côté, M. Abdelhak El Mabchour, tête de liste dans les arrondissements de Moulay Rachid et Sidi Othmane au nom de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), a souligné que facebook constitue, aujourd’hui, un outil nécessaire et une fenêtre importante pour la communication avec les citoyens dans les campagnes électorales.

M. El Mabchour considère que facebook, dont les utilisateurs sont pour la plupart des jeunes, contribuera sans doute à pousser cette frange de la population à s’intéresser davantage à la chose politique locale, régionale et même nationale.

Pour sa part, Mohamed Bourass, tête de liste de la Fédération de la Gauche démocratique à Hay Hassani, a mis en exergue le rôle de facebook dans la communication, précisant qu’il utilise ce moyen dans sa campagne électorale pour présenter son programme quotidien.

Cette nouvelle vogue de petits PC branchés sur le net suffit largement aux électeurs comme aux candidats pour se mettre en contact. Reste toutefois à savoir si ces sites suffisent-ils à convaincre les usagers d’aller voter le jour du scrutin et si les partis politiques et leurs candidats disposent d’une réelle stratégie pour communiquer?.

En réponse à ces questions, M. Hassan Habibi, président de la cellule de la presse et de la communication à la faculté des Lettres d’Ain Chock, estime que de nombreux partis et leurs candidats utilisent des réseaux sociaux pour entrer en contact avec les électeurs. Néanmoins, note-t-il, le recours à ces outils demeure marginal et dépassé par rapport à ce que ces technologies peuvent offrir comme services louables aux candidats et aux électeurs.

Pour lui, le recours des candidats et des formations politiques à l’Internet et aux réseaux sociaux doit être basé sur une stratégie à moyen et à long terme et non pas pour une utilisation temporaire limitée aux élections.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *