Gouvernement : les négociations reprennent mais lentement
17 février 2017
Tahar Abou El Farah (783 articles)
0 Commentaire
Partager

Gouvernement : les négociations reprennent mais lentement

Le PJD oppose toujours son veto à l’entrée de l’USFP.

Les chefs du RNI et du MP ont rencontré le chef de gouvernement désigné, à son domicile à Rabat, successivement les 13 et 14 février. Le président du RNI, qui a confirmé cette rencontre dans une déclaration aux médias, s’est limité à préciser que les deux chefs de partis ont parlé et se sont concertés à propos de la formation du gouvernement, mais que «ces réunions doivent rester confidentielles. Et quand il y aura quelque chose à annoncer, ce sera à M. Benkirane de le faire». Mohand Laenser, SG du MP, n’a pas non plus voulu s’exprimer sur cette rencontre qu’il s’est contenté de qualifier d’«amicale». Quant à Benkirane, il a reconnu que «les choses avancent, mais lentement». Ce qui a été d’ailleurs confirmé par Nabil Benabdallah qui a déclaré à la presse que la rencontre du chef de gouvernement désigné avec les deux chefs de partis a été «positive».

Selon les observateurs, ces deux rencontres qui ont eu lieu à l’initiative des chefs du RNI et du MP ouvrent la porte à d’autres réunions qui aboutiront certainement à la formation du gouvernement dans les semaines à venir. On parle déjà de «prémices de déblocage». En effet, des sources proches du PJD font déjà état de «résultats positifs qui pourraient être annoncés plus tard». Pour l’heure et après 4 mois de blocage, la solution, estiment certains observateurs, pourrait venir de l’USFP. Le PJD étant décidé à camper sur ses positions, considérant que la participation des socialistes au gouvernement serait une «insulte» envers le parti islamiste. Une décision venant de l’USFP selon laquelle le parti renoncerait, pour le moment, à entrer au gouvernement pourrait en accélérer la formation. Cela dit, il ne s’agit jusqu’à présent que d’hypothèses, étant donné que les premiers concernés ont tenu à maintenir leurs négociations confidentielles.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *