En attendant sa charte, la majorité resserre les coudes
18 septembre 2017
Tahar Abou El Farah (850 articles)
0 Commentaire
Partager

En attendant sa charte, la majorité resserre les coudes

La cohésion et la cohérence de la majorité mises en avant.

Un pacte de la majorité devait être signé parallèlement à la présentation du bilan d’étape du gouvernement. C’est ce que laissait entendre une déclaration faite, à ce propos, par le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. «La charte de la majorité est fin prête», a notamment affirmé le ministre. Elle devait être en théorie signé par les chefs des partis politiques membres de la coalition gouvernementale. Sauf, précisent des sources bien informées, le secrétaire général du PJD qui semble hésiter, pour des raisons personnelles, à apposer sa signature sur ce document. Il faut dire que le PJD n’a toujours pas daigné clarifier sa position vis-à-vis du gouvernement qu’il dirige. Dans aucun des communiqués qui ont sanctionné ses rares réunions, le secrétariat général n’a exprimé clairement son soutien franc et ferme au gouvernement. Cela dit, les calculs du PJD, ou plus précisément d’un clan au sein du parti, n’ont pas empêché la majorité d’aller de l’avant. Ses chefs présents lundi à la présentation des «120 jours, 120 mesures» du gouvernement, ont mis en exergue la cohésion et la cohérence de la majorité du gouvernement, «deux facteurs ayant permis de prendre moult décisions audacieuses en vue de renforcer les réformes dans lesquelles le Royaume s’est engagé». Ils ont, de même, souligné l’esprit de responsabilité et de cohérence marquant les différentes composantes de la majorité gouvernementale, qui «travaille dans un climat d’écoute et de respect dans le cadre d’un engagement moral visant à faire face aux contraintes et à relever les défis en vue de promouvoir le développement du pays».

Notons que la charte de la majorité insiste sur la nécessité d’appliquer les décisions des partis de la majorité et surtout «de ne nuire à aucune de ses composantes». Elle insiste également sur la défense commune des intérêts des partis formant le gouvernement et la convergence des projets annoncés par le programme gouvernemental.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *