Après une première année du mandat, le gouvernement « vante » ses réalisations
5 juillet 2018
Tahar Abou El Farah (965 articles)
0 Commentaire
Partager

Après une première année du mandat, le gouvernement « vante » ses réalisations

C’est une coutume que le chef du gouvernement compte bien installer.

Ses proches collaborateurs ont tenu, ce mercredi, une réunion, la première du genre, avec les médias de tout bord pour exposer, expliquer et défendre les actions et les réalisations du gouvernement. L’annonce du bilan de la première année, que les proches collaborateurs de l’actuel locataire de la Primature jugent d’ailleurs « positif » mais certainement en deçà des attendre, très grandes elles, a été l’occasion pour initier ce genre d’exercice.

Le conseiller économique du chef du gouvernement, Khalid Benomar, son conseiller politique Omar El Azami El Idrissi, son directeur de cabinet de fait, Saâd Loudiyi ainsi que le ministre porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, entre autres, se sont ainsi relayés pour exposer le bilan de cette première année du mandat du gouvernement. Ils se sont arrêtés sur trois volets, le social, l’économie et la bonne gouvernance.

Sur le volet social, les proches collaborateurs du chef du gouvernement ont tenu à préciser que la « politique sociale vise à offrir à l’ensemble de nos concitoyens les moyens d’une dignité réelle, sans en faire une source d’assistanat permanent ». Ils ont rappelé quelques chiffres, dont notamment le recrutement de 55 000 enseignants contractuels, 4 000 nouveaux professionnels de la santé dont 1 000 médecins. Ils ont également parlé de l’extension de la bourse aux stagiaires de l’OFPPT, de l’extension du Fonds d’aides sociales, du RAMED… Ils ont, de même évoqué, les performances du régime de l’auto-emploi (60 000 inscrits à ce jour) et le plan national de promotion de l’emploi (1,2 millions de postes à créer d’ici 2021).

Pour ce qui est du volet économique, il a été question de l’instauration de l’IS progressif et de l’engagement du gouvernement pour la restitution de la TVA ainsi que l’apurement des arriérés y afférents, à hauteur de 10 milliards de DH, comme mesures phares de cette première année. La réforme de Livre V du Code de commerce a été également mise en avant comme « initiative notoire et structurante, qui permettra d’importantes avancées au niveau du climat des affaires ».

Par ailleurs, l’équipe d’El Othmani a, de même, parlé du renforcement de la lutte contre la corruption, ce qui a eu pour résultat la progression du Maroc de 9 places cette année sur l’indice de perception de la pauvreté. L’adoption d’une stratégie nationale pour les droits de l’homme, ainsi qu’une série de textes « importants » visant à affirmer les droits des citoyens et l’adoption de la loi sur le droit à l’accès à l’information ont été également présentées comme réalisations notoires de ce début du mandat du gouvernement. Il en est de même, et la liste n’est pas exhaustive, pour la simplification, au niveau de l’Administration, de nombreuses procédures usuelles et lourdes pour le citoyen.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *