Al Hoceima : une commission d’enquête parlementaire en préparation
16 juin 2017
Tahar Abou El Farah (797 articles)
0 Commentaire
Partager

Al Hoceima : une commission d’enquête parlementaire en préparation

Le PAM veut enquêter sur la non-tenue des engagements du gouvernement pour la région.

Le PAM est décidé à monter une commission d’enquête parlementaire pour aller enquêter à Al Hoceima. Le parti n’a pas encore tranché dans quelle Chambre il va entreprendre cette initiative. Dans la Chambre des représentants, il lui faut 30 signatures pour atteindre le quorum, soit 132, alors que dans la deuxième il lui faut 15 élus pour atteindre le tiers des signatures nécessaires. Bien sûr, le parti n’est pas le premier à avoir évoqué la question. Sauf que le PAM ne va pas refaire la même erreur que l’Istiqlal en demandant une enquête sur les évènements, qui font déjà l’objet d’une action en justice. La commission d’enquête projetée par le PAM vise plutôt la non-tenue des engagements du gouvernement concernant les projets de développement annoncés dans la région. Le PAM parle de deux milliards de DH promis en 2016 et qui n’ont jamais été alloués à la région. Il n’écarte pas non plus l’éventualité d’inclure dans le rapport de la commission une motion relative aux poursuites judiciaires contre les responsables, des élus ou des responsables du gouvernement, incriminés par l’enquête.  Entre-temps, la présidence de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima maintient son colloque consacré au mouvement social d’Al Hoceima, prévu ce vendredi 16 juin. Manifestation pour laquelle le ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme a déjà annoncé son boycott. En parallèle, les manifestations au niveau local n’ont jamais cessé alors que Rabat a été le théâtre d’une marche nationale où des milliers de manifestants ont sévèrement critiqué l’action de certains ministères comme la santé, la justice, l’emploi et l’éducation nationale. Par ailleurs, le procès des individus interpellés se poursuit dans des conditions normales.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *