Boussaid : Le PLF 2016 soutient le pouvoir d’achat des citoyens et les secteurs sociaux
2 novembre 2015
Lavieeco (22713 articles)
0 Commentaire
Partager

Boussaid : Le PLF 2016 soutient le pouvoir d’achat des citoyens et les secteurs sociaux

Le projet de loi de finances 2016 qui se veut une étape fondamentale dans le processus de développement que connait le Maroc, soutient le pouvoir d’achat des citoyens et des

Le projet de loi de finances 2016 qui se veut une étape fondamentale dans le processus de développement que connait le Maroc, soutient le pouvoir d’achat des citoyens et des secteurs sociaux, a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid.  

Ce soutien intervient à travers plusieurs mesures dont la maitrise de l’inflation à un niveau inférieur à 2%, la poursuite de l’appui aux catégories démunies dans le cadre du fonds de la cohésion sociale, ainsi que d’autres mesures visant une intégration socio-économique des jeunes, a précisé M. Boussaid qui s’exprimait, lundi, devant la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.

Et d’ajouter que l’activité économique a joué un rôle important dans la création d’opportunités d’emploi.

M. Boussaid a, par ailleurs, appelé à la nécessité de poursuivre les réformes structurelles qui sont de nature à limiter les effets des fluctuations conjoncturelles sur le taux de croissance, notant que les taux de croissance enregistrés ces dernières années par le Maroc sont moins impactés par les fluctuations de la récolte céréalière, à la faveur notamment des réformes structurelles au niveau de la valeur ajoutée agricole dans laquelle la céréaliculture vient en tête.

Le ministre a souligné que les avancées réalisées en matière des équilibres macro-économiques ne sont pas liées aux facteurs conjoncturels mais sont le résultat de réformes « structurelles et audacieuses », portant sur la réduction du soutien en l’orientant vers un appui à l’investissement dans des secteurs à haute valeur ajoutée ainsi que sur la réduction des disparités sociales et territoriales.

La restauration graduelle des équilibres macro-économiques n’a pas été effectué au détriment du côté social ou de l’investissement, a fait remarquer le ministre, notant que la réforme de la caisse de compensation est un chantier « courageux et structurel ».

Concernant les discussions entamées par les représentants à propos de l’investissement et sa répartition régionale, le ministre a assuré que le gouvernement œuvre pour asseoir une meilleure efficience de l’investissement public et mettre en œuvre les stratégies sectorielles et les grands projets à travers une sélection des meilleurs projets qui répondent aux règles de la rentabilité économique et les nécessités de la mise à niveau sociale et territoriale.

Le recours à l’endettement est un « résultat évident » au déficit budgétaire en vue d’investir et réaliser le développement, a souligné le ministre.

« Nous sommes pour un endettement créateur d’opportunités d’emplois et destinée à l’investissement et non à la consommation », a-t-il dit.

Le rythme annuel de la hausse du taux d’endettement du trésor a baissé à 1,9 points du PIB en 2014, contre une moyenne de hausse annuelle de 3,8 points entre 2009 et 2013, a fait savoir M. Boussaid, ajoutant que le taux d’endettement devrait se stabiliser en 2015 à moins de 64 pc du PIB et s’orienter à la baisse à partir de 2016.

Par ailleurs, le ministre a souligné que la mise en œuvre des recommandations des assises nationales sur la fiscalité ne peut pas se résumer en l’introduction d’amendements techniques portant sur les révisions de certaines taxes ou le changement de certaines procédures et mesures scientifiques, mais requiert l’analyse des données relatives à chaque recommandation et l’évaluation de ses impacts financiers, en concertation avec l’ensemble des acteurs, ce qui explique, a-t-il poursuivi, le choix d’une mise en œuvre progressive de ces recommandations.

Mots-clés Mohamed Boussaid

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *