Bousaid : PLF 2016, un projet volontariste et ambitieux pour consacrer les acquis
9 décembre 2015
Lavieeco (23822 articles)
0 Commentaire
Partager

Bousaid : PLF 2016, un projet volontariste et ambitieux pour consacrer les acquis

Le projet de loi de finances pour l’année 2016 est un projet volontariste, ambitieux et intégré visant à consacrer les acquis et à poursuivre les efforts en vue de garantir une vie décente au citoyen, a indiqué mardi à Rabat, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohammed Bousaid.

Ce projet est un cadre « réaliste » qui ne répond pas à une approche technique ou comptable mais qui vise à poursuivre les réformes avec la même détermination, volonté et audace pour la mise en place des conditions garantissant une vie décente au citoyen dans toutes les régions du Maroc, a souligné le ministre, en réponse aux questions des groupes et équipes parlementaires à la Chambre des conseillers lors de la séance consacrée à l’examen de la loi de finances 2016.

Et de relever également le caractère social du projet, qui a consacré d’importants fonds à la santé, à l’éducation et au logement, et qui accorde une priorité à réaliser la volonté royale pour lutter contre la pauvreté et la vulnérabilité dans les zones reculées et éloignées.

Soulignant que ce projet est le cadre pour la mise en application effective de la régionalisation élargie, en premier lieu le modèle de développement des provinces du sud, le ministre a indiqué que le gouvernement veille à concrétiser les orientations royales à travers l’attribution d’une enveloppe budgétaire d’environ 77 milliards de dirhams pour la concrétisation de ce modèle intégré et ambitieux, qui vise à doubler le PIB de ces provinces et à renforcer leur rayonnement en tant que pôles économiques régionaux et africains et traits d’union avec l’Europe.

Le ministre qui s’est dit satisfait des réalisations du gouvernement au cours des dernières années, a souligné que l’exécutif faisait face à des défis liés à une conjoncture économique internationale difficile tels le rétablissement des équilibres macro-économiques, le renouvellement du modèle de développement à travers la diversification des bases de production et la stimulation de l’industrialisation ainsi que la mise en application de la constitution et des réformes structurelles, outre la réduction des disparités sociales et spatiales.

A ces réformes s’ajoute aussi celle de la Caisse de compensation en tant que réforme basée sur une vision globale et intégrée prenant en compte les équilibres financiers et sociaux, a ajouté le ministre.

Concernant les amendements proposés relatifs au projet de loi de finances 2016, M. Boussaid a précisé que sur les 224 amendements déposés, 134 ont été retirés, 31 retenus et 37 rejetés.

Le PLF 2016 prévoit la réalisation d’un taux de croissance de 3%, la poursuite de la réduction du déficit budgétaire à 3,5% et la maîtrise de l’inflation à hauteur de 1,7%, dans le cadre d’un prix du pétrole à 61 dollars le baril et un taux de change de 9,5 dirhams/dollar.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *