Mon collègue est devenu mon boss !
12 mai 2017
Yasmina Rheljari (340 articles)
0 Commentaire
Partager

Mon collègue est devenu mon boss !

Je savais que ça allait arriver un jour : un de mes collègues a été promu et maintenant il est mon manager direct. Mais c’est incroyable comment il a changé quasiment du jour au lendemain ! Avant c’était une personne «normale», un collègue de travail plutôt sympathique et on partageait beaucoup de choses, notamment notre vision critique du top management qui est tellement loin de la réalité. Aujourd’hui, il s’est transformé en «boss» hautain, très sévère et je ne le reconnais plus. Je ne comprends pas trop ce revirement et surtout je ne le trouve pas du tout intelligent ! K.E.- Rabat

On a trop tendance à ne retenir que les aspects «positifs» d’une promotion : le statut, les avantages et le salaire. Mais, en réalité, une promotion c’est «quelques minutes de bonheur pour de longues nuits d’insomnie». Car c’est une chose d’être promue mais c’en est une autre de découvrir l’envers du décor, les responsabilités, la solitude et aussi le regard de ses anciens collègues sur nous. Trop gentil? Nous serions taxés de faiblesse. Trop Ferme ? Nous serions accusés d’avoir pris «la grosse tête». La solution, est, vous l’aurez compris, dans le juste milieu. Seulement, avant de le trouver, on ne peut éviter certaines «errances».

Trouver son rythme

Si votre ex-collègue et nouveau boss se comporte d’une manière aussi différente c’est qu’il est tout simplement en train de chercher son rythme! Et bien souvent, un collègue très sympa qui est promu se transforme justement en «boss dur» pour éviter tout amalgame. C’est un message qu’il vous envoie : «Attention, ça n’est pas parce que j’étais un collègue sympa que je serai un manager cool et NAIF !» Alors comme il n’a pas encore développé ce leadership naturel, il force le trait pour que personne ne puisse imaginer une seule seconde qu’on pourra utiliser cet ancien lien amical dans sa nouvelle position.

Est-ce qu’il continuera à jouer sur ce tempo ? Cela dépendra de beaucoup de paramètres. D’abord le niveau de stress dans votre travail : c’est bien connu, le stress n’est pas vraiment le meilleur terreau pour faire «pousser un bon manager», ensuite des formations fournies par votre entreprise pour accompagner ces nouveaux managers dans leur prise de poste (gérer une équipe est une compétence qui s’apprend), de sa maturité émotionnelle et de sa capacité de remise en question et enfin de VOUS : les collaborateurs! Allez-vous lui donner une chance ? Ou allez-vous observer, comptabiliser et vous concentrez sur chacun de ses faux pas ? Ou allez-vous au contraire faire partie d’un travail d’équipe (et oui) qui consistera à aider votre ancien collègue à devenir un VRAI manager ?

Managing up

Nous parlons souvent du rôle des managers vis-à-vis de leurs collaborateurs et pas assez du contraire. En effet, les collaborateurs aussi ont un rôle important à jouer dans la prise de fonction d’un nouveau manager. Si toute l’équipe se braque contre lui dès les premiers jours, si celui qui pensait avoir sa place (et il y en a toujours au moins un dans ce cas) continue son travail de dénigrement et que tout le monde est à l’affût de la moindre faute et bien, ça n’est pas ce manager qui échouera mais TOUTE l’équipe !

Vous aviez de bonnes relations avec cette personne, vous voyez aujourd’hui qu’elle prend un chemin qui n’est pas le bon. Allez-vous rester les bras croisés et observer les dérives sans rien dire ou au contraire alerter votre nouveau manager? C’est à vous que revient la décision.

Si vous optez pour le dialogue, alors vous aurez fait preuve d’une véritable maturité professionnelle. Félicitez-le pour cette promotion (et oui ça fait toujours plaisir), et dites-lui que vous êtes à ses côtés pour en faire une réussite commune, rappelez-lui combien ses qualités relationnelles étaient appréciées «avant» et expliquez-lui qu’il n’a pas besoin de se transformer en caricature de manager «ninja» pour être respecté. Aidez-le à ETRE LUI-MEME!

Je sais, c’est étonnant de tendre la main à une personne qui nous «agresse», mais c’est la seule démarche cohérente et constructive qui soit pour lui mais aussi pour vous !

Alors, qu’allez-vous décidé ?

A vous de jouer ! n

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *