6 juillet 2012
Yasmina Rheljari (348 articles)
0 Commentaire
Partager

Mon boss : incompétent mais… indéboulonnable

J’en ai assez d’être l’éternel numéro 2 ! Depuis des années, je travaille d’arrache-pied et j’obtiens d’excellents résultats. Mais surtout je dois faire AVEC un boss qui est d’une incompétence, voire d’une maladresse notoire (je ne compte plus le nombre de fois où j’ai du rattraper ses bourdes) ! Mais rien n’y fait, le siège tient absolument à  le maintenir et il faut dire que lui aussi fait tout pour cela. Tout le monde s’accorde à  dire que je suis en réalité le n°1, que j’en ai les compétences, mais… ! Je commence à  me demander si je dois continuer longtemps comme ça à  être le « dindon de la farce » ! Que me conseillez-vous ?

Ah, ces patrons ! Dans un premier temps, nous sommes en admiration devant eux. Esprit d’analyse, prise de décision, règlement des problèmes : ils sont parfaits ! Et au fur et à mesure que nos compétences se développent, les masques tombent et notre relation ressemble de plus en plus à celle d’un vieux couple, la passion du début disparaissant se découvrant tel qu’il est réellement !

Calmez-vous

Vous semblez bien énervé, et j’imagine que vous devez avoir vos raisons, toutes plus valables les unes que les autres. Mais, l’énervement, vous le savez, ne mène à rien si ce n’est à commettre des erreurs «fatales» !
Alors, commencez d’abord par vous calmer. Je sais, le fait de vous dire cela risque de… vous énerver davantage. Mais vous le savez, dans ce type de relation tendue, celui qui gagne est celui qui maîtrise ses émotions jusqu’au bout. Et comme la lutte risque bien d’être rude et longue, vous devez endosser la tenue d’un sportif de haut niveau, capable de s’entraîner dur plusieurs années de suite pour battre un record de quelques millièmes de secondes tous les 4 ans !

La reconnaissance, c’est pas automatique !

Lorsque nous produisons des résultats exceptionnels au sein d’une entreprise, nous avons tendance à en attendre de la reconnaissance. C’est bien normal, et heureusement que la plupart des structures «jouent le jeu» et accordent les médailles aux plus méritants.
Mais il existe en ce monde d’autres entreprises, qui, elles, résistent toujours aux chants des sirènes de l’équité… Elles appartiennent sans doute à un autre siècle, utilisant des codes et des coutumes d’un temps qu’on aurait voulu révolu. A leur tête, des «patrons indéboulonnables» attachés à leur pouvoir, et le défendant parfois.
Et ces «patrons» utilisent des armes inconnues de vous : des armes non conventionnelles ! Non reconnaissance du travail bien fait, mensonge, dissimulation…. Vous parlez Equité ? Transparence ? Et ils vous répondent par la mauvaise foi !
Alors je ne vous conseillerais certainement pas de reproduire leur schéma, mais plutôt d’en être conscient, de l’acter comme un fait qu’il s’agit de dépasser avec intelligence, finesse, voire humour !

Mon réseau

Se faire connaître du siège doit être une activité aussi importante que de décrocher de nouveaux contrats, surtout lorsque nous évoluons dans une très grande structure !
Vous devez donc développer votre propre réseau, ne jamais refuser les «séminaires pays» ou autres réunions au siège, pour créer et développer des liens de qualité avec ces personnes qui décident VRAIMENT ! En multipliant ces rencontres, vous aiderez ces personnes du siège à mieux vous connaître et donc à vous apprécier. Mais surtout, vous commencerez votre travail de déstabilisation de votre boss, qui ne pourra aussi sereinement faire fonctionner ces armes non conventionnelles…
Maintenant, si votre entreprise n’est pas capable de détecter en vous l’excellent numéro 1 dont elle a vraiment besoin, alors élargissez votre horizon et regardez du côté des autres bateaux ! Sans regret ni remord car comme l’a dit Napoléon Hill (l’auteur et non l’empereur) :«Les opportunités apparaissent le plus souvent sous la forme de malchance ou d’échec temporaire».

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *