Ma direction se désolidarise de moi et de ma décision
28 avril 2017
Yasmina Rheljari (330 articles)
0 Commentaire
Partager

Ma direction se désolidarise de moi et de ma décision

Compte tenu de mes prérogatives, je dois parfois prendre des décisions difficiles. Il y a quelques semaines, j’ai dû prendre une décision difficile mais indispensable concernant des personnes qui ne respectaient en aucun cas nos procédures et notre éthique. Bien sûr, je m’attendais à un tollé de la part de «leurs amis» mais la DG m’avait assuré de son entier soutien donc j’étais confiant. Aujourd’hui, «ça chauffe» mais au lieu de me soutenir ma DG se désolidarise de plus en plus de moi. Je suis seul face aux loups. Que me conseillez-vous ? H.R.- Casablanca

Malheureusement c’est plus courant qu’on ne le croit. Oui, la vie est injuste, et la parole donnée n’est pas toujours tenue… Mais ça, vous le savez, n’est-ce pas ?

Les «intérêts» fluctuent, et à la fin de la journée, seul compte celui de l’entreprise, comme on dit : «La big picture». Alors, parfois, même si nous savons que notre décision est juste, nous devons affronter l’aberration de la victoire de…l’injustice. Sauf que quand cela «tombe sur nous», eh bien c’est une autre histoire. Et cette histoire-là, nous sommes à ce moment-là seul à l’écrire…

Faire la paix à deux

Je sais, on vous a fait une promesse : on vous a affirmé l’entier soutien, on vous a dit que c’était absolument ce qu’il fallait faire. Bref, on vous a laissé aller sur le terrain et maintenant on vous abandonne. C’est frustrant, injuste, mais c’est COMME CA.

Allez-vous ressasser en permanence cette défection ? Allez-vous chercher à rappeler les réunions, les conf, call, ou les échanges informels sur le sujet quand on vous disait que vous étiez à 100% soutenu par la DG ? Pensez-vous sincèrement que cela suffira à les faire changer d’avis et assurer un revirement de situation en votre faveur ? Je ne le crois malheureusement pas. Si votre DG a décidé de vous lâcher, c’est qu’elle a probablement examiné le pour et le contre de cette situation et que vous représentez un «dommage collatéral acceptable».

Maintenant que vous le savez, si vous envisagiez cette situation différemment au lieu d’apposer votre «bonne foi» face à une évidente mauvaise…foi. Discutez avec vos supérieurs franchement, et posez-leur tout simplement la question : Etes-vous devenu LE «fusible» idéal ? Qu’attendent-ils de vous ? Quelle conduite devriez-vous tenir ?

Je sais, cela revient à les pousser dans leurs retranchements, mais au moins vous serez fixé (s’ils vous font la preuve de respect de vous dire la vérité) et pourrez avancer VRAIMENT ! Vous serez sans doute surpris de leur…étonnement face à une approche aussi directe et transparente (les non-dits étant légion dans ce type de situation) mais ce sera justement une bonne carte à jouer pour vous !

N’oubliez pas qu’au-delà de faire entendre votre voix et celle de la justice, ce qui compte aujourd’hui c’est «L’APRES-CRISE» et votre réputation dans cette histoire.Or,vous pourrez bien mieux gérer cet aspect AVEC votre DG et non CONTRE elle : on peut faire la guerre seul, mais on doit être au moins deux pour faire la paix!

Et puis votre DG a déjà changé d’avis une fois, alors après tout, rien ne nous dit qu’elle ne le fera pas une nouvelle fois et cette fois-ci en votre faveur…

Etes-vous suffisamment fort ?

Mais la vraie question est de savoir si vous êtes assez fort pour résister à cette cabale.Si vous l’êtes, alors foncez et maintenez le cap !

Au pire, on vous demandera de faire marche-arrière et vous aurez eu là une leçon magistrale de «management des situations difficiles» pour de vrai cette fois-ci. Dans le cas contraire, si vous sentez que vous ne tiendrez pas, si vous commencez à accumuler les nuits d’insomnie, que vous êtes en «mode stress permanent», que vous n’arrivez pas à «décrocher» même à la maison: alors il est urgent d’examiner une autre piste.

C’est donc à vous qu’il revient de trancher sur la question : continuez d’analyser cette situation pour en relever les aberrations, un peu comme si vous vous trouviez dans un labyrinthe inextricable ou tourner la page et avancer sur votre propre chemin et non celui tracé par d’autres pour vous !

A vous de jouer ! 

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *