«Je vais me faire évaluer par un boss qui ne me connaît pas !»
24 novembre 2017
Yasmina Rheljari (347 articles)
0 Commentaire
Partager

«Je vais me faire évaluer par un boss qui ne me connaît pas !»

Mon boss a été tout simplement licencié et je me retrouve donc avec un nouveau n+1 qui arrive de l’extérieur et qui, dans quelques semaines, est censé évaluer mon travail pour cette année. Et de cette évaluation découlera bien sûr mon bonus ! Maintenant comment faire pour mettre toutes les chances de mon côté car il ne me connaît pas (ou très peu), et, franchement, je ne vois pas comment il peut m’évaluer équitablement dans ce type de contexte !Que me conseillez-vous ?C.P.- Rabat

Les faits sont têtus.

C’est effectivement une situation délicate dans laquelle vous vous trouvez aujourd’hui. Délicate mais pas si rare que cela. Car cela arrive plus souvent qu’on ne l’imagine. Et chacun met en place des astuces et autres «plan B» pour réussir au mieux l’entretien. Mais n’oubliez pas une chose : un fait est un fait et il ne peut être remis en question à contrario d’une opinion et autre ressenti. Aussi, votre nouveau manager a probablement accès à vos précédentes évaluations et il ne manquera pas de s’y référer pour appuyer son évaluation. Il y a aussi toute la data à sa disposition (ou vous pouvez tout simplement les lui transmettre) comme les PV de réunions, les reportings et autres «indicateurs» à votre sujet qui lui démontreront (si c’est le cas) que vous avez très bien performé cette année. Mais il y a, avant tout, VOUS AUJOURD’HUI!

Soyez sincère

Même si on dit à tous les évaluateurs de se méfier de l’effet «HALO» (les dernières semaines avant le jour de l’évaluation), ça ne vous interdit pas de faire en sorte que ces prochaines semaines soient une opportunité pour vous de vous faire connaître par votre nouveau manager. Et pas SEULEMENT pour CET entretien bien sûr ! Prenez conscience que ça n’est pas non plus une tâche facile pour lui aussi de devoir remplacer au pied levé une personne sans réelle «passation de pouvoirs» d’après ce que vous avez écrit. Aussi, facilitez-lui la tâche et pas seulement sur le fait de mieux vous connaître! Cherchez à vraiment comprendre ses attentes, ses ambitions pour son nouveau job, son analyse de la situation actuelle et des enjeux majeurs à adresser. En fait intéressez-vous autant à lui (et sincèrement) que vous attendez cela de lui à votre égard ! Cela peut paraître simple mais ce monde est tellement empli d’opportunistes et d’actes intéressés n’est-ce pas ?

C’est pour cela que le principe Dale Carnegie «Intéressez-vous réellement à votre interlocuteur» est si puissant pour bâtir des liens solides et qui s’inscrivent dans la pérennité (lorsqu’il est appliqué correctement). Car, au-delà de votre bonus, en appliquant ce principe «sincèrement» et donc en étant AUTHENTIQUE avec lui, vous gagnerez bien plus qu’un bonus. Mais une relation qui sera bâti sur la confiance et le respect mutuels!

Trust the process

Eh oui, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Vous avez vraiment «tout donné» durant cette année, et vous vous attendez à un «super bonus». Mais il se peut que vous n’obteniez pas gain de cause sur tous les tableaux et pas seulement juste parce que vous avez un nouveau manager ! Certes, il ne saura peut-être pas appréhender et surtout faire la différence entre efforts et résultats : il jugera l’arrivée mais pas forcément le chemin parcouru. Mais peut-être aussi que vous avez surestimé vos résultats (nouveau manager ou pas…)

Alors, préparez-vous, bétonnez votre argumentation mais là encore soyez sincère : cet entretien porte avant tout sur ce que vous êtes et ce que vous avez réalisé (ou pas) vraiment.

Et puis à quoi bon «vous sur-vendre» puisque votre manager aura tout le loisir de vous découvrir au quotidien dans les prochaines années ?

Il vaut mieux surprendre que décevoir, n’est-ce pas ?

Alors : oui, préparez cet entretien mais n’oubliez pas avant tout les autres mois de l’année !

Soyez vous-même et comme disent les anglophones : «Trust the process !»

A vous de jouer ! 

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *