«Garder mon job ou monter ma boîte ?»
18 novembre 2016
Yasmina Rheljari (335 articles)
0 Commentaire
Partager

«Garder mon job ou monter ma boîte ?»

J’ai près de 15 ans d’expérience et je peux dire que je suis expert dans mon métier : la finance. Aujourd’hui, on me propose une promotion intéressante mais c’est juste au moment où je me demandais si je ne devais pas monter ma propre structure (comme par hasard). J’ai presque 40 ans, alors je me dis que si je ne tente pas l’aventure maintenant, «il sera trop tard». Mais de l’autre côté, quitter le salariat c’est quitter le «confort» d’un salaire qui tombe tous les mois ! Que me conseillez-vous ? M.C.- Casablanca

Qui êtes-vous ? Bien qu’il n’existe pas de profil type de l’entrepreneur, il n’en reste pas moins que certaines qualités sont récurrentes. Comme le goût du risque, l’autonomie, la capacité à se dépasser et aller chercher le business, l’envie d’innover et d’aller au-delà des schémas connus…Bien sûr, vous vous connaissez, et vous êtes capable de répondre à ces questions. Mais il serait vraiment intéressant de les poser aussi à des personnes proches de vous qui se plieront à cet exercice de vérité à votre égard. Demandez-leur ce qu’elles en pensent et surtout écoutez-les vraiment. Car, s’il est vrai qu’être expert dans son domaine est une nécessité pour se lancer, ça n’est pas suffisant, vous le savez. Ainsi, si (et une fois que vous aurez pris le temps de mener vos «investigations») vous vous apercevez qu’en réalité vous avez ENVIE de créer votre entreprise mais vous n’en avez pas les CAPACITES, alors, acceptez avec joie cette promotion bien méritée ! La maturité c’est aussi ça: savoir renoncer à certaines choses avec conscience et intelligence !

Décidez pour les bonnes raisons

Beaucoup de personnes font des choix de vie importants en soulignant les raisons pour lesquelles elles ne veulent PLUS de ceci ou de cela. Elles font ces choix en identifiant les choses qu’elles VEULENT VRAIMENT. Peu importe votre décision, faites en sorte qu’elle soit justifiée par des arguments solides et surtout suffisamment fiables, car ce choix de vie vous embarque pour de nombreuses années, n’est-ce pas ? Certes, vous aurez à gérer les inévitables «don’t do it» personnes. Et, étrangement, elles sont légion lorsque cette situation arrive ! Et pourtant, créer son entreprise est très souvent la suite logique d’un parcours professionnel ! Mais voilà, les «reste là où tu es, tu es bien et au moins c’est sûr» seront légion. Ecoutez-les tout de même, car elles pourront vous apporter des arguments intéressants et surtout TESTER votre motivation. Mais si votre décision est prise de vous lancer alors fermez les écouteurs et lancez-vous !

Une addition à payer à plusieurs

Si vous optez pour l’entrepreneuriat, vous devrez impliquer votre conjoint/famille à cette aventure. Car si vous n’obtenez pas son adhésion pleine et entière, ou pire, si elle rejette cette idée, cela va être très difficile à vivre pour tous au quotidien ! En effet, des journées longues de travail, peu de temps à dédier à ses proches, des revenus en baisse (dans un premier temps) et souvent pas de vacances au début sont autant de «prix» à payer et vous ne serez pas le seul à régler cette addition ! Bien entendu, vous ne relèverez pas QUE les aspects difficiles, car créer son entreprise c’est aussi pouvoir être plus libre dans ses choix et ses valeurs et construire quelque chose de tangible aussi !

Ainsi, vous devez vous assurer que vos proches ont pleinement conscience de cela et surtout seront solidaires avec vous dans cette nouvelle aventure !

Enfin, pensez à soigner votre départ, et pourquoi pas, à proposer à votre boss de «perdre un collaborateur» mais de gagner «le meilleur prestataire» pour son entreprise. Qui sait ? Peut-être sera-t-il votre premier client?

A vous de jouer !

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *