Accepter un travail mal payé ou continuer à chercher ?
7 juillet 2017
Yasmina Rheljari (334 articles)
0 Commentaire
Partager

Accepter un travail mal payé ou continuer à chercher ?

Jeune diplômé, je suis à la recherche d’un travail depuis près d’un an et ENFIN une entreprise a retenu ma candidature !
C’est une grande entreprise et on me propose le poste d’assistant marketing. C’est le métier que je rêve de faire puisqu’à terme je pourrai aspirer à gérer seul un produit. Seulement le salaire est vraiment bas (pratiquement 50% de ce que je pensais obtenir) alors je ne sais pas quoi faire. Dois-je accepter ou continuer à chercher ? Après tout j’ai patienté un an, je pourrai sûrement attendre encore, non ? Que me conseillez-vous ?F.D. – CASA

Je peux comprendre votre raisonnement : avoir attendu autant de temps pour un «si petit salaire» peut être frustrant et vous emmener à patienter encore. Car vous vous dites: et si entre temps une meilleure offre se présentait? Si je ratais l’opportunité de ma vie en leur disant oui?

Achetez de l’expérience

Et si JUSTEMENT ce job était une réelle opportunité pour vous ? Choisir c’est renoncer mais c’est aussi se libérer, car, une fois le choix fait, nous n’avons plus à y revenir.

Oui, c’est vrai, vous pourriez comme vous dites patienter encore… Ou alors considérez la situation d’un angle différent. Certes, la proposition salariale n’est pas à la hauteur de vos espérances, mais prenez conscience que chaque mois de plus vous fera gagner en expérience professionnelle et vous rapprochera justement de ce «target» en termes de salaires.Alors que si vous restez «chez vous» à attendre, votre expérience professionnelle sera toujours à zéro…

Aussi, pourquoi ne pas saisir cette opportunité et faire enfin votre entrée dans la vie active ? Considérez ce «manque à gagner» comme un investissement pour votre futur.
Enfin, certaines écoles surestiment les niveaux de salaire auxquels leurs étudiants pourraient aspirer, alors peut-être que cette offre est plutôt de 30% moins élevée que ce que vous méritez, compte-tenu de votre profil ?

Négociez

Votre recruteur vous a donc fait une proposition. Mais cela ne veut pas dire qu’elle est gravée dans le marbre et que vous ne pouvez pas la négocier ! Certes, il vous avancera probablement le fameux argument des procédures et autres grilles de salaires. Mais il y a toujours des zones de flexibilité. Cette flexibilité pourrait certes concerner votre salaire mais aussi vos frais de transport ou de restauration, votre système de bonus, etc. De «petites choses» pour l’entreprise mais qui pourront faire une sacrée différence pour votre budget.

Ne soyez ni agressif, ni timide au moment de formuler votre demande. Après tout, ils attendent certainement de vous AUSSI que vous soyez capable de négocier et de défendre vos idées! Préparez vos arguments et soyez raisonnable dans vos requêtes.

Le fait d’intégrer une entreprise, de vous retrouver dans le monde du travail avec des collègues, des objectifs et des responsabilités va également vous aider à booster votre confiance en vous. N’écoutez pas les «mauvais conseillers» qui vous diront que ce salaire est vraiment trop bas… Bien au contraire, vous avez un job, vous allez mettre le pied à l’étrier et c’est ce qui compte, n’est-ce pas ?

Ensuite, à vous de démontrer à vos boss que vous avez de réels talents et potentiels et que vous méritez donc de progresser rapidement !

Vous dites que c’est le JOB de vos REVES ? Alors réveillez-vous.

Et rêvez !

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *