Wafa Assurance poursuit son combat contre les accidents de travail
26 septembre 2017
Lavieeco (23612 articles)
0 Commentaire
Partager

Wafa Assurance poursuit son combat contre les accidents de travail

Wafa Assurance lance la 3e édition des Trophées de la prévention. Le spécialiste de l’assurance a tenu également un débat sur une problématique négligée par les entreprises.

La prévention des accidents de travail est un sujet qui tient à cœur Wafa Assurance.

A preuve, le spécialiste de l’assurance au Maroc a initié depuis quelques années les Trophées de la prévention dont la 3e édition vient d’être lancée. Celle-ci a pour objectif de mesurer l’importance de la prise de conscience des entreprises marocaines en termes de prévention des risques liés à l’exploitation de leur activité en général et d’accidents du travail en particulier. Profitant de l’occasion du lancement, le groupe a organisé une conférence-débat, jeudi 14 septembre, sur la thématique de la «Prévention des accidents du travail, stratégie gagnante».

D’emblée, Ali Harraj, PDG Wafa Assurance, plante le décor. Seule une entreprise sur deux redémarre son activité à la suite d’un sinistre incendie, faute d’une couverture assurance suffisante. Pire encore, dans le monde, toutes les 15 secondes, 153 travailleurs en sont victimes.

Loin d’être un coût supplémentaire pour l’entreprise, une politique de gestion des risques constitue un investissement rentable et créateur de valeurs. Pour sensibiliser davantage les entreprises sur ce phénomène, l’assureur effectue annuellement quelque 300 visites de risques. Ses services analysent également plus de 5 000 accidents de travail, dispensent une trentaine de formations et effectuent une dizaine d’études sectorielles sur la même période.

Le ministère vise le renforcement de l’arsenal juridique

Ces études lui permettent de dégager des résultats et enseignements sur la base desquels  il met en place des produits de couverture appropriés. Pour sa part, Salima Admi, directrice du travail au ministère du travail, a saisi l’occasion pour présenter la stratégie du département du travail dans ce domaine. Elle a expliqué, entre autres, que l’arsenal juridique et législatif est assez complet via le Code du travail, ainsi que les textes d’application, les arrêtés et autres décrets, sans oublier les textes spécifiques par secteur et produit.

De plus, le ministère se penche actuellement sur trois volets importants: le renforcement de l’arsenal juridique et sa simplification, le renforcement du contrôle et la promotion de la culture de la prévention au travail à travers l’organisation de journées de sensibilisation. Les opérateurs privés étaient également de la partie. Ilyass Elfali, vice-président des opérations industrielles à l’OCP, a pu démontrer combien la prévention, surtout dans l’industrie, est importante pour diminuer les accidents de travail tandis que Hamid Elmahfoudi, directeur général adjoint de DuPont Consulting, un cabinet de consulting né d’une joint-venture entre l’OCP et le groupe américain DuPont, a souligné l’exigence de la prévention des risques pour limiter au maximum les accidents de travail.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *