22 février 2011
Lavieeco (24759 articles)
0 Commentaire
Partager

Un abécédaire du coaching en arabe édité par le cabinet BMH

Un abécédaire du coaching en arabe ? C’est faisable ! Mouhcine Ayouche, coach professionnel et DG du cabinet BMH Coach, en est l’initiateur. Il s’agit d’un document qui regroupe quelques citations célèbres, notamment celles du philosophe grec

Un abécédaire du coaching en arabe ? C’est faisable ! Mouhcine Ayouche, coach professionnel et DG du cabinet BMH Coach, en est l’initiateur. Il s’agit d’un document qui regroupe quelques citations célèbres, notamment celles du philosophe grec Socrate, d’écrivains arabes ou encore du poète soufi Abou Lhassan Chouchtari. «Dans la culture du coach, il faut souvent donner des éclairages des pratiques du coaching à travers des citations connues ou pas pour accompagner les coachés dans leur quotidien», souligne t-il.
Si la langue arabe a été choisie, c’est parce que les séances de coaching se passent souvent dans la langue maternelle et que le coach est souvent amené à donner des exemples puisés dans la culture marocaine et arabe. «La culture marocaine est riche en proverbes et en citations qui sont utiles dans la vie, parce qu’il donnent des conseils vrais», ajoute t-il.

Les citations aident à se faire une autre opinion des problématiques

Pour M. Ayouche, c’est aussi une autre manière plus éthique qui exige d’un coach de ne pas tomber dans du copier-coller. «Il est facile de faire un document en français mais, en tant que coach, il y a une certaine éthique à préserver. Un coach qui fait du copier-coller reste un technicien du coaching, surtout s’il n’a pas une forte déontologie alors que celle-ci fait partie intégrante du métier»
Un autre document, cette fois-ci en français, a été élaboré et qui reprend des citations universelles. «Parce qu’on travaille souvent sur le système des valeurs et les représentations que se font les gens qu’il faut souvent trouver les mots justes. Les citations permettent à cet effet d’élargir les idées et d’opérer des changements de perception», précise t-il.
Pour exemple, Mouhcine Ayouche tient souvent à rappeler à ses coachés la citation d’Enstein qui dit qu’il est plus difficile de briser un atome que de briser un préjugé. Comme quoi, en changeant notre vision des choses, on peut agir sur les faits.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *