Tests de recrutement : utiles mais pas décisifs sur la décision de l’employeur
26 avril 2017
Brahim Habriche (1829 articles)
0 Commentaire
Partager

Tests de recrutement : utiles mais pas décisifs sur la décision de l’employeur

Inutile de chercher le candidat parfait, les tests de recrutement aident surtout à identifier ses propres caractéristiques. Leur crédibilité est avérée, mais ils ne sont pas une science exacte. Pour en tirer profit, le candidat doit être sincère.

De plus en plus, les entreprises utilisent des batteries de tests pour évaluer les compétences techniques ou encore comportementales des candidats.

S’il est vrai que ces épreuves psychotechniques constituent pour les recruteurs une base d’évaluation contribuant à une plus grande objectivité dans la sélection des candidats, ils ne constituent pas non plus une science exacte.

Bien que la crédibilité de ces épreuves n’est plus à démontrer,  les spécialistes des ressources humaines semblent diverger sur l’obligation de les administrer aux candidats ou pas. Pour Mohamed Tassafout, DRH de DLM, «dans notre groupe, les tests sont un passage nécessaire pour toutes les populations.  Cela donne un éclairage important sur les comportements des candidats qu’on peut toutefois compléter par des entretiens».

Pour sa part, Saad Benkirane, DG du cabinet Idoine, précise que, dans l’absolu, ce n’est pas un passage obligé. «Le fait de les faire passer aux candidats n’est pas nécessairement obligatoire. Ceci dit, ils constituent des moyens pertinents pour challenger la perception et appréciation des recruteurs, laquelle ne peut évacuer une dimension subjective et que les tests aident à repérer et à mettre sous contrôle pour objectiver l’évaluation».

En somme, il ne faut pas voir les outils d’évaluation comme une solution toute puissante qui éliminera les erreurs et permettra de ne sélectionner que les meilleurs candidats. Ils doivent avant tout accompagner et soutenir un processus global.

Pas de bonnes ou de mauvaises réponses

Tous les candidats ne sont pas forcément habitués à de telles épreuves. Pour les passer sans anicroche, le premier réflexe est de rester naturel et spontané. Inutile de chercher à devenir le candidat parfait car dans les tests de personnalité, il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponse. Même si la connaissance du contenu de certains tests permet de les aborder plus sereinement, le secret de leur réussite demeure la sincérité.

D’autant plus que le constat de «zones» de questionnement ou de «fragilité» relatifs  à ses propres caractéristiques s’avèrent une opportunité de les travailler en vue de s’améliorer.  En effet, il arrive très souvent que certains candidats profitent de cette occasion, surtout après un bilan de compétences ou un questionnaire de personnalité performant, pour rebondir ou trouver une nouvelle voie d’épanouissement.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *