Réseautage et carrières : avis de Mehdi Alaoui, DG de la Factory
25 mai 2018
Brahim Habriche (1932 articles)
0 Commentaire
Partager

Réseautage et carrières : avis de Mehdi Alaoui, DG de la Factory

« Pour un manager, il est nécessaire d’être ouvert pour accumuler et utiliser les réseaux de manière efficace. »

J’ai plus de 10 ans d’activité dans le domaine du réseautage, notamment au sein de l’APEBI en tant que vice-président de l’association depuis peu. Je suis également administrateur au sein du réseau Maroc Numeric Cluster et depuis près d’un an, j’ai fondé l’association Hack & Pitch qui a pour mission la promotion de la technologie auprès des jeunes. J’ai pour conviction que le réseautage m’a beaucoup apporté lorsque je venais de débuter. Autant le faire aujourd’hui pour aider d’autres managers à se développer.

Bien évidemment, pour un manager, il est nécessaire d’être ouvert pour accumuler et utiliser les réseaux de manière efficace. De manière générale, ils sont d’une grande aide quand on traverse une mauvaise passe ou pour développer une affaire. Aujourd’hui, un patron sans réseau s’expose à toutes sortes d’instabilité.

Le réseautage nécessite cependant un engagement personnel et requiert une volonté de rendre service aux autres plutôt que de se servir soi-même. En d’autres termes, on doit être mu par une logique d’échange. J’utilise souvent 20 à 30% de mon temps de travail auprès des associations auxquelles je suis membre. Je ne pense pas que le réseautage peut présenter des risques à moins de se noyer dans différentes associations sans avoir de valeur ajoutée. Je préfère m’orienter vers des réseaux concentrés sur l’apport d’affaires. Mais il faut surtout éviter les affaires où l’on cherche le profit immédiat n

Mots-clés Emploi

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *