Remplacer le plus ancien des collaborateurs de la boîte !
7 avril 2017
Lavieeco (23994 articles)
0 Commentaire
Partager

Remplacer le plus ancien des collaborateurs de la boîte !

Après avoir passé quasiment toute sa carrière dans notre entreprise, mon collègue va partir à la retraite dans quelques semaines et c’est moi qui vais le remplacer. Je sais d’avance que j’aurai beaucoup de défis à relever, à commencer par son équipe qui lui est complètement acquise. Il faut dire qu’il avait un style de management très différent du mien : il était assez paternaliste. Et puis, il y a tous les projets de changement que mon DG m’a demandé de lancer et qui vont vraiment chambouler le quotidien de tout le monde !
Que me conseillez-vous ?
D.O.- Casablanca

Vous avez bien raison, vu votre contexte, de vous poser certaines questions et surtout de chercher à éviter les erreurs classiques comme :
1. Critiquer le «passé» parce que vous critiquerez inévitablement également VOTRE équipe qui fait PARTIE de ce passé. Aussi, même si certaines choses vous paraissent «absurdes» ou inefficaces, abstenez-vous de faire des commentaires négatifs au risque de voir se lever le pire des boucliers de résistance : invisible et pourtant redoutablement efficace !
2. Vouloir TOUT changer : le «relooking extrême» en entreprise est un exercice extrêmement périlleux, d’abord parce que plus nous apportons des changements et plus nous risquons de nous tromper. Et ensuite parce que renier la globalité des réalisations d’une équipe est une absurdité qui décrédibilisera toutes vos actions futures !
3. Et vouloir le faire tout de suite. Vous ne seriez pas crédible parce que vous n’aurez pas pris le temps nécessaire pour comprendre, analyser et surtout prendre le recul nécessaire à toute élaboration de stratégie de changement. Aussi, donnez-vous un délai raisonnable avant de démarrer votre relooking !
4. Recruter du sang neuf qui pilotera TOUT. Mettre de côté toute l’équipe «ancienne» et donner les rênes à des nouveaux est malheureusement ce qui arrive le plus couramment dans ce cas de figure. Certes, injecter du «sang neuf» est une bonne chose mais occulter ce qui fait l’ADN de l’entreprise porté par l’ancienne équipe est une erreur ! Vous ne faites pas avancer une équipe avec deux ou trois capitaines, vous avez besoin de soldats qui connaissent parfaitement (et depuis des années) le terrain des opérations !

Soyez-vous même
Lorsqu’on doit remplacer une personne qui a autant marqué les esprits, on peut avoir tendance à vouloir dupliquer le même modèle OU au contraire prendre le contre-pied de chacune des habitudes managériales installées. Bref, quel que soit le chemin pris, nous nous positionnons donc par rapport à un modèle. Or nous devons au contraire rester NOUS-MEME, c’est le meilleur moyen de nous affranchir de ce passé. Aussi, soyez vous-même avec vos qualités ET surtout vos défauts! Ne cherchez pas à faire «comme lui» ou TOUT LE CONTRAIRE de lui, faites comme VOUS le pensez !

Faites confiance à votre équipe
Savez-vous ce qui est le plus dur à vivre pour une équipe? Sentir que son manager direct ne lui fait pas confiance Aussi, n’ayez pas d’a priori, et surtout ne vous fiez qu’à VOTRE impression et non aux rumeurs et autres «gentils commentaires» concernant les membres de votre équipe (d’où la nécessité de prendre du temps). Faites-lui confiance et pour cela, travaillez avec les QUALITES de vos collaborateurs et ne faites pas une obsession de leurs défauts. Nous en avons tous, vous le premier ! Alors croyez dans les compétences de vos collaborateurs, écoutez-les sans jugement hâtif, et vous verrez qu’en ressentant cette confiance à leur égard ils seront encore plus motivés pour vous suivre et, à leur tour, VOUS faire confiance !
A vous de jouer !

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *