OFPPT : 48 000 places seront créées en 2018-2019
28 février 2018
Lavieeco (25055 articles)
0 Commentaire
Partager

OFPPT : 48 000 places seront créées en 2018-2019

Renforcement de la capacité d’accueil, création de nouveaux centres, processus de certification… L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) poursuit son développement. Son management a dévoilé son plan d’action 2018-2019 à l’occasion de la réunion du conseil d’administration (CA) consacrée à l’approbation du plan d’action et du budget de l’exercice 2018.

Ainsi, la capacité d’accueil sera portée à 592 000 places pédagogiques en formation initiale, contre 544 000 l’année dernière, et le réseau d’établissements de formation atteindra 370 centres/instituts, à travers la création de 24 nouveaux centres (12 sectoriels et 12 multiservices). Le nombre de bénéficiaires de la formation continue devra atteindre 280000 salariés grâce à une offre mieux adaptée aux besoins des entreprises, notamment les PME-PMI. L’appui à la création de TPE sera marqué par la formation de 3 000 porteurs de projets pour la création de 1 200 entreprises. Dans le même sillage, l’office compte insister sur le perfectionnement des formateurs et leur certification, ainsi que sur la poursuite du processus d’ingénierie de formation dans les secteurs stratégiques de l’économie nationale, et le développement continu du mode de formation alterné qui profitera à 113 000 stagiaires. Cette démarche qualité se manifestera également à travers l’enrichissement des cursus de formation initiale par des modules dédiés aux soft skills, l’entrepreneuriat et le HSE (hygiène, sécurité, environnement).

La feuille de route consacre également une place de choix au renforcement des partenariats, notamment avec les pays africains. La stratégie est soutenue par une réorganisation des structures de l’office, la modernisation des outils de gestion, le renforcement du capital humain, la poursuite du déploiement du système d’information…

Le budget alloué à ce plan d’action s’élève à 3,74 milliards de DH, soit une évolution de 4% par rapport au budget 2017. Ce dernier est financé à hauteur de 47% par les ressources propres de l’office n

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *