Masen récompense de jeunes chercheurs marocains
14 avril 2017
Hicham Benjamaa (88 articles)
0 Commentaire
Partager

Masen récompense de jeunes chercheurs marocains

Trois prix ont été décernés dans chacune des quatre catégories que sont l’industrie, le développement durable, la recherche appliquée et l’innovation. Le premier prix est constitué d’un chèque d’une valeur de 30 000 DH.

Moroccan Agency for Sustainable Energy (Masen), en partenariat avec l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ), a organisé, le 29 mars à Rabat, la quatrième édition du «Prix d’Excellence». Créé en 2013, ce prix récompense les meilleurs travaux académiques, ainsi que les projets de fin d’études ou de thèse de recherche des étudiants marocains dans le domaine des technologies vertes et des énergies renouvelables. L’initiative a notamment pour objectif d’inciter les étudiants à s’orienter vers les thématiques liées aux technologies vertes, d’établir des liens entre le monde académique et le monde industriel et de constituer une CV thèque avec les meilleurs profils pour la filière verte.

«Nous cherchons à combler une lacune, qui existe dans beaucoup de pays et constitue une fragilité et un véritable défi, à savoir la gestion d’une bonne transition entre le monde académique et le monde de l’entreprenariat», explique Mustapha Bakkoury, président du directoire de Masen. Et de déplorer que «les lauréats du monde académique se retrouvent avec une visibilité extrêmement réduite quant à l’accès, dans les meilleures conditions, au monde entrepreneurial et éventuellement au monde de la recherche qui constitue, lui aussi, un débouché extrêmement important».

75 candidatures ont été reçues

A noter que l’édition 2016 du Prix d’Excellence a été marquée par une forte augmentation du nombre de candidatures, qui a atteint 75. Le jury, présidé par le professeur Touria Barradi est composé d’enseignants, de chercheurs et d’un représentant de Masen

Ont été de nouveau primés des travaux dans les catégories «Industrie», «Développement durable», «Recherche appliquée» et «Innovation». Pour chaque catégorie, trois prix ont été décernés. Le premier prix est  constitué d’un chèque de 30 000 DH, les deux autres consistent en un kit de matériel informatique.

Dans la catégorie Industrie, le 1er prix revient à Ismail Drhorhi de l’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) de Kénitra, pour son travail sur le sujet : «Amélioration du raccordement du parc éolien de Lafarge Tétouan II au réseau électrique, en concevant un circuit qui permet de garder la connexion des éoliennes même en cas de défaut du réseau électrique». Dans la catégorie Développement durable, c’est Ibtissam Bensaadout de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs (EMI) qui a été distinguée pour son travail sur: «Conception d’un batiment à énergie positive : application à la tour Casablanca Finance City». Dans la catégorie Recherche appliquée, c’est Achraf El Kasmi de la Faculté des sciences et techniques de Tanger qui a pris la pemière place pour son travail sur le sujet «Dépot chimique en phase vapeur assisté par pulvérisation pulsée (PSECVD) pour la synthèse de matériaux fonctionnels avec des propriétés catalytiques et optiques, en vue des utilisations dans les domaines de l’environnement et l’énergie». Quant à Laila Sedki de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs (EMI), elle a été primée dans la catégorie «Innovation» pour son travail sur «Système d’éclairage solaire par fibre optique».

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *