L’OCP, entreprise préférée des lauréats et étudiants marocains à l’étranger
28 décembre 2017
Lavieeco (24770 articles)
0 Commentaire
Partager

L’OCP, entreprise préférée des lauréats et étudiants marocains à l’étranger

OCP, RAM et Groupe CDG constituent le trio des entreprises préférées. Les hauts salaires, les perspectives d’évolution et l’intérêt des missions et des responsabilités constituent les facteurs les plus importants.

Pour la première année, Careers in Morocco publie le classement des employeurs préférés des étudiants et lauréats marocains issus des grandes écoles d’ingénieurs et de commerce en France.

Le baromètre 2017 des entreprises préférées des étudiants et lauréats marocains diplômés des grandes écoles françaises, publié à partir de données récoltées auprès de 500 étudiants issus des filiales commerciales et d’ingénieurs des 12 meilleures écoles incluant Polytechnique Paris, Centrale Paris , Mines, Ecole des Ponts, Arts et Métiers, Télécom Paris Tech, Supélec, INSA Lyon, HEC, ESSEC, ESCP et EM Lyon.

C’est le groupe OCP (Office chérifien des phosphates) qui a été désigné comme entreprise préférée des étudiants et lauréats marocains.

Il est suivi par Royal Air Maroc, Groupe CDG, Maroc Telecom et puis le Groupe Attijariwafa bank. Plusieurs multinationales font également partie de la liste comme Orange Maroc, le cabinet d’audit EY, Nestlé, P&G ou encore Coca Cola Maroc.

Les secteurs du conseil, Banque/Finance et les nouvelles technologies sont ouvertement plébiscités par les lauréats. Ainsi on retrouve plusieurs acteurs tels que la SNI, Groupe Attijari, Crédit Agricole du Maroc mais d’autres acteurs des nouvelles technologies comme IBM Maroc. Chez les ingénieurs, Groupe OCP, Maroc Telecom, Groupe CDG occupent les trois premières places de préférence tandis que chez les lauréats d’écoles commerciales, on retrouve Royal Air Maroc suivi de Procter et du groupe Attijariwafa dans le trio de tête.

L’enquête montre également que 13% des lauréats souhaitent  travailler dans le secteur public, ce qui est un taux intéressant dans le cadre du changement que connaît le Maroc, surtout dans la fonction publique. Les start-up, et en particulier les entreprises qui opèrent dans les nouvelles technologies, séduisent de plus en plus les lauréats en quête de sens, de challenges et de responsabilités au Maroc.

L’autre fait marquant de l’étude concerne les tendances dévoilées par les critères d’attractivité que les lauréats associent à leurs employeurs préférés au Maroc. Les hauts salaires, les perspectives d’évolution et l’intérêt des missions et des responsabilités constituent les facteurs les plus importants.

Plus de 41% prétendent à des salaires de plus de 30 000 DH nets par mois. L’équilibre vie professionnelle / vie privée reste le critère dominant pour les lauréats, toutes filières confondues, tendance encore plus marquée chez les ingénieurs.

B.M.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *