Les chercheurs d’emploi optimistes sur leur avenir professionnel, selon une enquête d’Amaljob
2 février 2018
Lavieeco (24414 articles)
0 Commentaire
Partager

Les chercheurs d’emploi optimistes sur leur avenir professionnel, selon une enquête d’Amaljob

Les portails de recrutement restent le premier canal de recherche utilisé par les chercheurs d’emploi devant les sites d’entreprise et les forums d’emploi. La grande majorité est prête à aller travailler en dehors de sa ville de résidence ou encore à l’étranger.

Canaux de recherche, mobilité professionnelle, avenir professionnel, top 20 des entreprises préférées…, près de 12 500 personnes se sont prononcées sur différentes aspects relatifs à l’emploi dans la dernière enquête «Emploi aux jeunes 2017» du groupe Amaljob.

L’édition 2017 a été réalisée lors des escales de la Caravane Emploi et Métiers qui a eu lieu en mars, avril et octobre de l’année écoulée.

Les sondés ont un niveau de formation entre Bac+2/ Bac+3 (43%) et Bac+4 et plus (50%), 17% d’entre eux sont diplomés des écoles d’ingénieurs et de commerce, 23% sont issus de l’OFPPT et 34% proviennent des facultés. Les jeunes diplômés représentent 55% et les expérimentés 45%. Parmi les points saillants de l’enquête, l’usage des portails de recrutement (45% des cas) comme canaux de recherche d’emploi. Ils sont suivis des sites des entreprises (20%), des forums et salons d’emploi (15%) ou encore les réseaux sociaux (9%). Concernant la mobilité professionnelle, la grande majorité est prête à aller travailler en dehors de sa ville de résidence (82%) ou encore à l’étranger (30%). Les pays préférés sont la Belgique, l’Italie, la France et le Moyen-Orient en troisième position. Selon l’enquête, 88% des demandeurs d’emploi sont optimistes quant à leur avenir professionnel et seulement 3% sont pessimistes.

Trois offices en tête des entreprises préférées

L’enquête montre également que 77 % des sondés veulent créer leur propre entreprise, essentiellement dans le secteur tertiaire (notamment les services) pour 61% contre 31% dans le secondaire et 8% dans le primaire. Plus de 70% des sondés désirent créer leur entreprise après plus de 5 ans d’expérience. Enfin, l’enquête dresse un Top 20 des entreprises préférées des chercheurs d’emploi. Des entreprises publiques forment le trio de tête des entreprises plébiscitées, à savoir l’Office chérifien des phosphates (OCP), suivi de l’Office national des chemins de fer (ONCF) et de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). A la 4e place dans le classement du Top 20 des entreprises marocaines préférées, on retrouve BMCE Bank, première banque en tête du secteur privé dans ce classement, suivie de la RAM et de Renault.

 B.M.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *