Le Maroc mal positionné en matière de compétitivité des talents
13 juin 2017
Lavieeco (23301 articles)
0 Commentaire
Partager

Le Maroc mal positionné en matière de compétitivité des talents

Les candidats marocains seraient insuffisamment bien préparés au marché du travail. C’est ce qui ressort de la dernière enquête de l’INSEAD Business School, Google et le Centre for Economic Growth sur l’indice de la compétitivité des talents au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

L’enquête en question classe les pays de la région sur la base de leur capacité à attirer, renforcer et retenir les compétences.

Présentée lors du Forum économique mondial tenu du 19 au 21 mai en Jordanie, l’étude montre notamment les disparités au niveau de la compétitivité arabe des talents et la préparation à l’avenir de l’emploi.

Parmi les pays bien positionnés figurent les Emirats Arabes Unis, le Qatar, l’Arabie Saoudite et le Bahreïn. Ils sont suivis de deux pays assez bien préparés, à savoir le Koweït et la Jordanie, et de trois autres moins bien positionnés qui sont le Sultanat d’Oman, le Liban et la Tunisie.

L’Egypte, le Maroc et l’Algérie ferment la marche.

L’indice fournit une approche approfondie de la performance des pays arabes et formule une série de recommandations qui pourraient aider à améliorer leur classement, avec l’investissement dans l’éducation et dans les compétences numériques en premier lieu.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *