La veille dans l’entreprise : Questions à Jerome Mouthon, Président Fondateur  de Buzzeff.tv
16 juin 2017
Brahim Habriche (1774 articles)
0 Commentaire
Partager

La veille dans l’entreprise : Questions à Jerome Mouthon, Président Fondateur de Buzzeff.tv

Notre démarche de veille est clairement multicanal et participative.

Jerôme Mouthon
Président Fondateur de Buzzeff.tv

La Vie éco : Faites-vous de la veille ?

Oui, tout à fait. La veille fait partie inhérente de notre métier. Nous évoluons dans le secteur des technologies de l’information et de la communication. A ce titre, la veille est fondamentale à plus d’un titre. D’abord parce que le secteur et l’industrie auxquels nous appartenons sont en constante évolution et transformation. Pour exemple, regardez comment la mobilité et les usages d’applications mobiles ont transformé le quotidien des gens. Ensuite parce que l’innovation est un vecteur de développement fort qui exerce une traction dynamique sur l’économie du secteur. Enfin, la transformation digitale des acteurs induit une transformation des usages tels le paiement en ligne, le fait de s’informer en temps réel ou encore la consommation de la vidéo on demand. Pour toutes ces raisons, la veille est indispensable. Elle l’est pour se tenir au courant des transformations en cours, elle l’est pour s’informer sur les innovations marchés et elle l’est pour permettre la préductibilité business.

Cette veille dont il est question pourrait s’exercer en multicanal. La couverture marche de la force commerciale fait remonter des éléments de veille qualitative sur les besoins, la concurrence, les tendances des usages… De même, la veille media permet de s’informer des événements significatifs du secteur. Ainsi, le canal digital est un accélérateur de la veille pour toute entreprise en raison de son accessibilité et de son immédiateté. Enfin, des événements plus classiques tels que les salons, les rapports d’activités, les séminaires spécialisés… sont autant d’opportunités de veilles économique et technologique.

Pensez-vous qu’elle vous apporte de la valeur ajoutée concernant votre business ?

Oui, absolument. C’est la raison pour laquelle nous prenons part à plusieurs événements qui nous permettent de rencontrer les acteurs clés de notre industrie, les clients potentiels, nos concurrents… et nous permettent de nous enquérir des tendances du marché afin d’intégrer ces facteurs d’ajustement à notre stratégie de développement business. En outre, la veille technologique que nous menons en ligne, pour l’essentiel, nous aide à orienter et à prioriser les initiatives d’innovations en termes de nouvelles offres commerciales que nous proposons sur le marché. Sans veille, toute cette valeur ajoutée ne serait pas possible.

Quels sont les outils que vous utilisez dans cette démarche ?

Comme mentionné précédemment, notre démarche est clairement multicanal et participative au sein de l’entreprise. Elle permet d’impliquer les membres de l’équipe tout en les responsabilisant sur le rôle contributeur qu’ils peuvent avoir. Bien sûr, il y a d’autres démarches plus structurées telle que le recrutement de cabinet de veille stratégique. Cela s’applique davantage au-delà de certaines tailles critiques de business. A notre échelle, nous allons davantage sélectionner des événements pertinents, être à l’écoute du marché grâce à nos équipes et scruter le contenu digital aux moyens d’alertes automatiques, grâce aux mots clés, afin de recevoir automatiquement par e-mail tous les articles relatifs à notre industrie.

A quelle fréquence vous le faites ?

S’agissant du canal de la veille digitale, celui-ci est quotidien en raison de sa dimension dynamique. En ce qui concerne les autres canaux, les remontées marches sont faites à une fréquence hebdomadaire et sont traitées avec les équipes pour en tenir compte dans les décisions business. Pour ce qui est des événements, nous en ciblons 4 majeurs dans l’année qui nous permettent à la fois d’être en veille active mais aussi de promouvoir notre proposition de valeur au marché.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *