La veille dans l’entreprise : Avis de Nabil Haffad, Expert en Marketing Digital, Directeur général de Archipel Digital
16 juin 2017
Brahim Habriche (1774 articles)
0 Commentaire
Partager

La veille dans l’entreprise : Avis de Nabil Haffad, Expert en Marketing Digital, Directeur général de Archipel Digital

La veille reste un axe de création de valeur dans l’entreprise.

Nous faisons de la veille structurée autour des sujets liés aux marques de nos clients et de leur univers business en général. La veille englobe l’ensemble des contenus numériques susceptibles de citer les marques, les produits, les dirigeants de nos clients ou leur univers métier en général, incluant leur concurrence directe et indirecte.

Notre système de veille permet d’identifier l’ensemble des contenus pertinents, publiés sur des journaux électroniques, sur des blog, des forums ou sur les réseaux sociaux bien évidemment.

Les contenus identifiés sont traités par une équipe de chargés de veille, expérimentés et qui interviennent dans le respect de la norme AFNOR XP 50-053.
Ces contenus sont ensuite qualifiés et thématisés, puis utilisés dans différentes formes de rapports selon les engagements avec les clients (E-réputation, veille concurrentielle, identification de tendances, flash insight etc.)

Il faut dire aussi que 90% des données non structurées qui existent dans le monde ont été créées il y a moins de deux ans, c’est dire la vitesse avec laquelle la donnée est produite de nos jours. Et dans ce flot de données, il est essentiel de tendre l’oreille pour identifier ce qui peut concerner votre business ou votre marque.

Un système de veille structuré et branché en permanence devient une nécessité pour comprendre son environnement et pour détecter des insights ou des bruits faibles à suivre de près pour ne pas être surpris des retournements de marchés.

L’expérience avec nos clients nous permet d’affirmer que la veille est un axe de création de valeur dans l’entreprise, ils savent à minima ce qui se passe dans leur environnement, chez leurs concurrents et chez leurs consommateurs, et arrivent par moment à détecter des insights qui deviennent des leviers opérationnels dans le pilotage de leurs activités.

Nous utilisons plusieurs familles d’outils, certains appartiennent au monde de la veille et d’autres au monde de la big data analytique.

Les outils du monde de la veille sont assez matures et faciles à prendre en main, ils assurent des niveaux de détection très élevés et très réactifs, mais la véritable valeur réside dans la conception du système de veille, les traitements et l’analyse des données et non dans l’outil lui-même.

Une simple recherche sur Google permet d’identifier plusieurs outils, nous ne voyons pas l’utilité d’en citer ici.

Les outils de la famille big data sont en revanche moins connus et moins utilisés, et plus difficiles à appréhender sans une certaine connaissance technique. Ils sont moins structurés que la première famille, mais beaucoup plus puissants pour transformer la donnée non structurée, comme un commentaire, un tweet ou équivalent, en données plus structurées et plus activables pour le management et pour la prise de décision.

Nous faisons de la veille quotidienne 7/7 et nous traitons des alertes chaudes, même à des moments tardifs de la journée. Tout dépend de l’appréciation des événements et de leurs degrés de risque pour nos clients.

La veille est avant tout une relation de partenariat et d’intimité avec nos clients. Même si elle donne lieu à un cadre structuré en matière d’engagement, qui précise les obligations et les contre-parties, elle exige une implication de tous les moments avec nos clients.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *