Intégration dans l’entreprise : Avis de Redouane Mabchour, Directeur d’Atos Nearshore Maroc
31 mars 2017
Lavieeco (23456 articles)
0 Commentaire
Partager

Intégration dans l’entreprise : Avis de Redouane Mabchour, Directeur d’Atos Nearshore Maroc

Un programme d’intégration bien pensé permet d’éviter les échecs de recrutement

Redouane Mabchour Directeur d’Atos Nearshore Maroc

Atos Maroc, c’est près de 1 600 collaborateurs dont 1 300 qui sont sur l’activité offshore et 300 orientés sur l’activité locale, principalement sur les services numériques. Notre politique de recrutement consiste à attirer chaque année près de 400 nouveaux candidats pour atteindre 1 000 recrutements en trois ans.
Nous recherchons principalement des profils expérimentés dans le domaine du développement. C’est dire que l’intégration des nouvelles recrues joue un rôle important dans notre politique ressources humaines. Nous avons mis en place tout un dispositif pensé pour accueillir les nouveaux collaborateurs dans les meilleures conditions.
Système de tutorat, formations personnalisées et spécifiques, environnement de travail adéquat, plusieurs mécanismes sont mis en place, en plus de la forte implication de l’équipe RH. Un tel dispositif permet de fédérer les collaborateurs et les amener à s’identifier à notre groupe.
Autre point important, nous suivons de près la gestion des carrières de nos collaborateurs. Nous investissons sur les métiers de demain et chaque collaborateur, ancien ou nouveau, bénéficie d’un plan de formation. Les nouvelles technologies évoluent rapidement et nos collaborateurs ont besoin de se former sur les dernières tendances à raison de 6 à 10 jours de formation par an.

L’intégration des seniors est généralement plus rapide puisque des séances de formation sur nos technologies tournent aux alentours de 3 mois, tandis que celle des débutants peut aller jusqu’à six mois. Au-delà de la formation technique au poste, il s’agit aussi de faire découvrir les autres métiers pour permettre de mieux faire comprendre le fonctionnement global et la culture de l’entreprise. Hormis la problématique de pénurie des talents que rencontrent pratiquement toutes les entreprises, nous pensons que nos collaborateurs ne rencontrent pas de véritables difficultés d’adaptabilité.
Le seul problème qui peut se poser éventuellement concerne principalement l’inadéquation entre les aspirations des candidats et les postes proposés.
Certains candidats peuvent ne pas avoir l’ambition de travailler sur les technologies du futur sur lesquels nous sommes orientés comme le digital ou le big data, mais plutôt sur des technologies classiques. C’est pourquoi un suivi régulier permet de s’assurer du bon déroulement de l’intégration et de corriger les problèmes identifiés.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *