Digital et recrutement au Maroc : Questions à Jérôme Mouthon, Président de Buzzeff.tv
9 mars 2017
Brahim Habriche (1774 articles)
0 Commentaire
Partager

Digital et recrutement au Maroc : Questions à Jérôme Mouthon, Président de Buzzeff.tv

La digitalisation est une révolution multidimentionnelle qui est en cours depuis 50 ans maintenant avec l’évènement de l’informatique, des réseaux de communication dont internet, de la mobilité et des nouveaux usages tels que les réseaux sociaux ou les applications entreprises.

La Vie éco : Quelle est la place de la digitalisation dans votre organisation ?

La digitalisation est au cœur de notre métier puisque nous apportons au marché la première place de marché au monde de vidéo publicitaire en ligne. Il s’agit d’une offre de service qui place le digital au cœur de sa valeur. En amont, l’accès au service peut se faire en mode 100% digital via une plateforme programmatique. En aval, le déploiement se fait également en mode 100% digital car il s’agit de diffuser les vidéos publicitaires des annonceurs via un réseau d’éditeurs en ligne premium. Mais la digitalisation ne s’arrête pas au cœur de notre offre de service sur le marché. C’est une culture d’entreprise, certes dictée par le secteur d’activité, mais dont nous tirons bénéfices sur l’ensemble des activités qu’il s’agisse de la communication distante entre nos équipes, l’archivage documentaire entièrement digitalise ou bien encore le recrutement.

Utilisez-vous les solutions digitales pour vos recrutements ?

Oui, complètement. Ce qu’il faut comprendre c’est que le concept digital n’est pas uniquement un outil ou bien un moyen par lequel il est possible d’accomplir des choses. C’est une révolution multidimensionnelle qui est en cours depuis 50 ans maintenant avec l’avènement de l’informatique, des réseaux de communication dont internet, de la mobilité et des nouveaux usages tels les réseaux sociaux ou les applicatifs entreprises. La digitalisation est devenue une réalité quotidienne et elle n’est qu’à son début. S’agissant du recrutement en particulier, nous avons adopté pleinement le canal digital dès 2011. Nous avons pu tester deux approches, l’une via les réseaux sociaux et l’autre via les réseaux professionnels. Le constat est sans appel. Les réseaux professionnels sont d’une efficacité redoutable tant la qualité de l’information des profils (CV) est élevée et que la profondeur des bases de données des candidatures importante.

Quels genres d’outils, pour quelle cible ?

Ce n’est pas leur faire de la publicité que de mentionner le 1er réseau professionnel mondial LinkedIn et le 1er réseau régional MENA Bayt. Ces plateformes professionnelles offrent des places de marchés multiservices notamment la communication directe entres participants qu’ils soient personnes physiques ou morales, la mise en avant de compétences et d’expériences, la publication d’offres d’emploi par les entreprises ainsi que le partage de divers contenus y inclus les contenus sponsorisés et publicitaires. Les outils spécifiques de recrutement permettent de publier des annonces de recrutement par territoire, par secteur d’activité, par fonction et par niveau d’expérience. De même, ils permettent de cibler des profils bien particuliers et de les contacter directement. Enfin, l’outil met automatiquement à disposition une sélection de candidats adaptés aux offres d’emploi publiées par l’entreprise. Ce sont des fonctionnalités très avantageuses.

Sont-ils pertinents ?

Clairement, oui. Pertinent par la dimension fonctionnelle diversifiée, par le cout optimisé ainsi que par l’efficacité procurée. Nous avons, durant les 6 dernières années, accompli 100% de nos recrutements par le canal digital. Nous en sommes satisfaits.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *