«Change», le programme qui peut faire évoluer les collaborateurs
21 avril 2017
Brahim Habriche (1804 articles)
0 Commentaire
Partager

«Change», le programme qui peut faire évoluer les collaborateurs

Programme sur mesure et co-construit, Change permet de faire mobiliser l’intelligence collective.Toutes les problématiques RH peuvent y être abordées.

Mobiliser l’intelligence collective, vivre des expériences de dépassement de soi…, c’est l’objectif du nouveau programme Change lancé par les cabinets Orc Communications et Diorh ainsi que le conférencier international et maître praticien en PNL (programmation neurolinguistique) Nicolas Felger.

Le programme se base sur plusieurs outils pour mobiliser l’intelligence collective et le potentiel individuel des collaborateurs.

«L’objectif est d’optimiser les performances des équipes et de faire vivre aux participants des expériences qui les amèneront à s’engager durablement sur des objectifs communs», précise Charlotte Lefort, directeur conseil du cabinet Orc Communications.

Deux actions phare constituent le socle du programme. La première est la carte appropri-actions, une démarche qui consiste à faire fédérer les collaborateurs autour d’objectifs communs et générer des actions tant sur le plan individuel que collectif. «Toutes les problématiques peuvent être traitées dans ce cadre, que ce soit des sujets de transformation, d’adhésion aux nouvelles valeurs…», ajoute Mme Lefort.

Des coûts en fonction du nombre des participants

Change Experience constitue la deuxième action. Animée par Nicolas Felger, le but de ce module est de faire vivre des expériences d’identification de potentiel de transformation mentale en direct sur scène. L’idée est de rendre  les personnes coachées plus confiants, plus motivées et plus investies, tant sur le plan individuel que collectif.

Le programme compte déjà quelques adeptes. Les groupes TMSA, l’Office national des chemins de fer (ONCF) et la filiale assurance du groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG), la Société centrale de réassurance (SCR), ont fait appel aux cabinets, que ce soit pour travailler sur des problématiques d’adhésion aux nouvelles valeurs ou  sur l’amélioration du service clientèle.

A noter que le programme peut être déployé aussi bien pour des effectifs modestes (moins de 100 personnes) que pour de gros effectifs.

Les coûts peuvent varier selon le nombre des participants, la problématique traitée…

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *