Avoir une collègue à double visage !
23 juin 2017
Lavieeco (23137 articles)
0 Commentaire
Partager

Avoir une collègue à double visage !

La direction est-elle l’ennemie ? Vous semblez être souvent occupé à critiquer la direction. Pourquoi ? Avez-vous des reproches à lui faire ?

Cela est tout à fait normal de ne pas être d’accord avec tous les choix de son management. C’est même très sain. Mais là où je ne vous suis plus c’est quand vous semblez en faire une «routine entre collègues». Pourquoi ne pas vous adresser directement aux personnes concernées ? Pourquoi ne pas leur dire ce qui ne vous convient pas et faire des propositions d’amélioration ? Parce qu’au fond, il est tellement plus efficace d’adresser directement nos reproches aux personnes concernées plutôt que de perdre son temps à critiquer, voire à véhiculer des rumeurs qui ne sont bonnes ni pour l’entreprise ni même pour votre moral !

Croyez-moi, passer sa vie à critiquer et se plaindre n’a jamais permis une quelconque amélioration à une situation donnée. Alors : si vous étiez votre propre ennemi ?

La confiance au travail

Maintenant, si l’atmosphère est teintée de rumeurs, de critiques et de non-dits, il est tout à fait normal -voire prévisible- que la confiance déserte les plateaux de bureaux. Et pour une raison très simple: puisque vous êtes capable de dire des choses dans le dos de votre management, ces mêmes collègues sont en effet capables de faire la même chose à votre égard. Et inversement !

Aussi, vous avez raison de vous méfier de cette collègue, mais la faute est partagée entre vous et elle. Pour rétablir cette confiance il faudrait déjà mettre un terme à cette habitude de critiques et rumeurs.Je sais, ce n’est pas évident à faire. Mais vous pourriez être le premier à initier ce changement. D’abord en coupant court à toutes conversations de ce genre et ensuite en prônant plus de transparence avec votre management.

Vous verrez qu’il existe une autre façon de vivre une journée au travail, bien plus agréable et performante aussi!

Ayez le talent de vos rêves

A force de nous intéresser à ce qui se passe autour de nous, on finit par oublier le plus important : nous-mêmes et notre travail.

Certes, les relations interpersonnelles (comme nous les appelons aujourd’hui) sont importantes mais elles ne doivent pas nous faire occulter notre propre attitude, nos comportements et notre mode de travail.

Je suis sûre que vous avez des choses bien plus importantes à faire que de perdre votre temps autour de la machine à café à papoter entre collègues sur la dernière décision du management. Si vous vous concentriez sur votre travail ? Sur vos objectifs sur lesquels vous allez être évalué dans moins de 6 mois ? Sur tous ces emails qui attendent une réponse ? Et ces dossiers qui traînent sur votre bureau.

Emplissez votre vie de «good vibes», soyez enthousiaste par rapport à votre travail, dites les choses à haute voix quand vous n’êtes pas d’accord et fuyez les collègues qui vous tireront inévitablement vers le bas et ne feront qu’exacerber vos frustrations. Vous verrez que vous envisagerez votre vie au travail différemment et que vous serez bien plus heureux de cette manière. Concentrez-vous sur ce que vous voulez accomplir, le rêve que vous souhaitez réaliser ou la vision, et une fois que cela est clair pour vous, agissez ! Soyez celui qui aura UN seul visage, celui d’une personne mature et responsable de ses choix !

Brel l’a très joliment dit : «Avoir envie de réaliser un rêve c’est le talent, tout le reste c’est de la sueur, de la transpiration et de la discipline».
A vous de jouer.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *