Bouygues Immobilier enchaîne les prouesses au Maroc
20 octobre 2017
Reda Harmak (1075 articles)
0 Commentaire
Partager

Bouygues Immobilier enchaîne les prouesses au Maroc

Il ambitionne de capter 15% du marché de l’immobilier premium.

Bouygues Immobilier Maroc livre ses premiers appartements au sein de la Cité Casa Anfa, à l’emplacement de l’ancien aéroport d’Anfa. Le promoteur est en train de remettre les clés de la première tranche de son programme de 390 appartements, les Faubourgs d’Anfa, dont la construction, confiée à Bymaro (une autre filiale locale du groupe français Bouygues), a démarré fin 2015. Une deuxième vague de livraisons suivra en mars prochain et une troisième salve en septembre 2018, soit 4 mois en avance par rapport au planning initial. Le rythme de commercialisation est tout aussi soutenu (l’offre a déjà été écoulée à plus des trois quarts) et si le promoteur continue sur sa lancée, le programme devrait avoir fait le plein d’acheteurs d’ici son achèvement dans un an.


En somme, la première expérience du promoteur au Maroc (qui est la troisième zone d’implantation du groupe français après la Belgique et la Pologne) est des plus concluantes. Cela fait que le développeur, qui insiste bien sur le caractère durable de son installation sur le marché national, prépare déjà le terrain à de nouveaux projets. Son objectif est de capter une part de 15% du marché de l’immobilier premium que le promoteur évalue à 2 500 unités au niveau du seul Grand Casablanca. Pour se différencier de la concurrence, le groupe met en avant sa qualité de réalisation, appuyée au niveau des Faubourgs d’Anfa par l’obtention du certificat Haute Qualité Environnementale (HQE). Il bâtit aussi sa promesse sur un accompagnement poussé de la clientèle consistant entre autres en une assistance dans toutes les démarches administratives, la recherche de financement… Le tout allant au-delà de la livraison. Le promoteur a ainsi poussé son implication dans son projet au niveau de Casa-Anfa jusqu’à prendre lui-même en charge le syndic du projet.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *