ENSEIGNEMENT : Kamal DAISSAOUI Président directeur général du groupe EMSI
22 septembre 2017
Ibtissam Benchanna (687 articles)
0 Commentaire
Partager

ENSEIGNEMENT : Kamal DAISSAOUI Président directeur général du groupe EMSI

Des dispositifs transversaux d’appui et d’accompagnement de l’étudiant sont mis en place. Un observatoire des métiers est créé afin de discuter des perspectives de développement au sein de l’école. Des programmes de mobilité internationale aux Etats-Unis, au Canada et en Europe seront développés.

L’EMSI a été classée n°1 parmi les écoles privées d’ingénierie au Maroc. Comment votre école réussit-elle à se distinguer par rapport aux autres écoles d’ingénierie?

Notre adaptation aux mutations technologiques et le réingeneering de nos cursus fait de notre école «le leader par excellence» des établissements privés de la formation de l’ingénierie. Nous essayons de tirer profit de nos 31 ans d’expérience, nous examinons en permanence les besoins des entreprises marocaines et de nos partenaires, nous choisissons d’accompagner la politique industrielle gouvernementale et étudions les besoins de l’économie nationale et internationale ainsi que les marchés du futur.

L’école ne cesse d’alimenter ses programmes de nouveautés pertinentes et sa pédagogie de stratégies permettant un meilleur encadrement de l’ingénieur de demain. Nous mobilisons plusieurs disciplines dans la formation que nous dispensons, à savoir la recherche, le développement et l’innovation tout en gardant l’optique managériale.

Nous disposons de trois laboratoires de R&D&I dont un est labellisé Fablab MIT et nous avons également plusieurs clubs d’innovation dont l’objectif principal est d’encourager, d’enthousiasmer et d’accompagner nos jeunes étudiants dans le développement de leur culture entrepreneuriale.

Parmi les filières proposées, quelles sont les plus plébiscitées, et quel est le taux d’insertion professionnelle?

L’école suit de près l’évolution technologique et les changements stratégiques du pays. Nous actualisons nos programmes régulièrement.

Les filières que propose l’EMSI sont des filières scrupuleusement choisies, nous veillons à ce que nos filières soient adaptées aux besoins du secteur de l’emploi et aux besoins économiques et les avancées technologiques.
Toutes les filières enseignées à l’EMSI sont très demandées par le marché du travail.

Quant aux choix des filières par nos jeunes bacheliers, il s’agit d’un choix personnel en fonction du projet académique et professionnel de chacun.

Pour l’insertion professionnelle de ses lauréats, le taux est de 80% dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme ; le reste choisit de poursuivre ses études pour une carrière de recherche ou s’auto-emploie en créant sa propre entreprise grâce à la démarche d’incubateur que propose notre établissement.

Quelles sont les démarches que vous prônez pour le suivi et l’accompagnement de l’étudiant lors de son cursus?

Dans notre politique de suivi et d’accompagnement de l’étudiant nous ne contentons pas d’offrir à nos étudiants une formation en adéquation avec les besoins économiques et adaptée en fonction des avancées technologiques, nous déployons également de grands efforts pour améliorer leurs compétences à travers des dispositifs transversaux d’appui et d’accompagnement favorisés par une alliance de la théorie à la pratique par les interventions des professionnels du métier en séances de travaux pratiques et les vraies démonstrations au fil des jours, ainsi que l’application du savoir-faire en projet de fin d’année d’étude.

Ces dispositifs sont favorisés également par une démarche de proximité et ce grâce à un solide partenariat EMSI-Entreprises, et par des échanges réguliers avec des cabinets de recrutements, l’organisation de forums de recrutement et de journées d’emploi.

L’école encourage également les étudiants à poursuivre des stages hors encadrement pédagogique afin de développer leurs contacts et améliorer leur connaissance de l’environnement professionnel. Notre objectif est de former des ingénieurs experts dans leur domaine de compétence capables d’occuper tous les postes au sein d’une entreprise (recherche et développement, production, exploitation des systèmes opérationnels…) et d’exercer un métier dans des domaines de pointe connexes de l’ingénierie.

Une nouvelle rentrée universitaire vient d’être entamée. Que réserve l’EMSI comme nouveautés à ses étudiants, comme nouvelles filières, nouveaux programmes…?

En vue d’être en phase avec la politique de l’établissement en termes d’évolution et de développement, le Groupe EMSI a décidé le renouvellement de ses conseils scientifiques et de perfectionnement et l’organisation de réunions stratégiques afin de créer un observatoire des métiers et discuter des perspectives de développement au sein de l’école ainsi que ses mesures et des actions à mettre en œuvre pour l’amélioration de l’existant.

Plusieurs points ont été discutés lors des réunions tenues tels que la création de nouvelles filières dont l’Ingénierie des Systèmes Embarqués adaptée aux besoins des secteurs de l’aéronautique, l’automobile, et le ferroviaire, l’ouverture vers l’Afrique et le Renforcement des softskills avec le développement des modules de l’innovation, de la culture et de l’entrepreneuriat ainsi que la mise en place d’une mobilité internationale aussi bien entrante que sortante à la fois pour les étudiants et pour les enseignants chercheurs. Les programmes de la mobilité Internationale aux états unis au canada et en Europe seront notamment développés avec des partenaires internationaux.

Pouvez-vous nous parler des réalisations de l’EMSI en termes d’innovation cette année ?

L’EMSI s’est inscrite cette année dans une dynamique renforcée en termes de recherche et développement et d’innovation et a réalisé de brillantes réussites.

Au titre de 2017, l’EMSI, à travers son laboratoire de recherche, de développement et d’innovation SMARTiLab, a été primée dans de multiples concours internationaux, elle a cumulé 1 médaille d’or, 3 médailles en argent et un trophée d’excellence au Salon International de l’Innovation de l’Inde, deux médailles d’or et deux trophées au Concours International de l’Invention et de l’Innovation iCAN 2017 au Canada, deux médailles d’or au Salon Européen de la Créativité et de l’Innovation EUROINVENT en Roumanie, le grand prix international de l’innovation technologique et une médaille d’or au Salon International des Inventions et des Innovations technologiques “Archimède’’ en Russie, a été finaliste de la Coupe du monde de l’innovation IOT : premier pays arabo-africain qualifié à cette coupe, 2 médailles en or à la Conférence internationale de design, de la recherche et l’innovation à Kuala Lumpur, 1 médaille en or et une médaille en argent au Concours International des Inventions du Salon international de la technologie de shanghai soit un total de 15 médailles.

Par ailleurs nos étudiants ont été qualifiés à la finale nationale de la compétition d’entrepreneuriat Social Estudiantin (Enactus Morocco) et ont remporté plusieurs grands Hackathons au niveau national, notamment le Hackathon Hub Africa, le Hackathon RMA Make It, et le Hack & Pitch.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *