11 octobre 2013
Lavieeco (25132 articles)
0 Commentaire
Partager

Risque d’arrêt de la production de batteries au Maroc

Les producteurs de batteries sont sérieusement mis à  mal par la montée en flèche des exportations de plomb, intrant de base dans la fabrication de ces produits.

Les trois opérateurs présents sur le marché sont unanimes à affirmer que cette matière se fait de plus en plus rare et qu’ils ne trouvent plus de quoi faire tourner leurs usines. «Nos capacités de production sont utilisées à 25% seulement et un arrêt total de la production est très probable», affirme l’un d’entre eux. A l’origine de cette situation, les agents qui collectent les batteries usagées et les déchets de plomb les vendent de plus en plus à des intermédiaires qui les exportent. Selon des sources dans le secteur, ces opérateurs agissent dans l’informel, ne disposent pas de vraies unités de transformation et travaillent sans la moindre considération pour l’aspect environnemental. Très fragilisés par ces acteurs invisibles, qui profitent de l’absence d’une réglementation organisant la collecte et le traitement des déchets de plomb, les industriels ont récemment saisi le ministère de l’industrie et du commerce pour adopter les mesures qui s’imposent. Affaire à suivre.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *