M. Chraïbi, l’erreur fatale
27 juillet 2009
Lavieeco (24916 articles)
0 Commentaire
Partager

M. Chraïbi, l’erreur fatale

Qu’un wali soit déchargé de ses fonctions sans qu’un remplaçant soit immédiatement désigné, et que cela fasse l’objet d’un communiqué de l’Intérieur, constitue une première. Qu’a fait Mounir Chraïbi, wali

Qu’un wali soit déchargé de ses fonctions sans qu’un remplaçant soit immédiatement désigné, et que cela fasse l’objet d’un communiqué de l’Intérieur, constitue une première. Qu’a fait Mounir Chraïbi, wali de la région Marrakech -Tensift-El Haouz, pour mériter cette sanction ? Le communiqué  parle de dysfonctionnements au niveau de la wilaya en rapport avec l’opération électorale dans la circonscription de Menara, à Marrakech. Selon des sources bien informées, c’est à la fois son manque de neutralité vis-à-vis des candidats et son ingérence dans les prérogatives du maire qui lui auraient été fatals, sachant qu’il était déjà sur la sellette depuis plusieurs mois. M. Chraïbi n’a pas répondu à nos appels pour commenter.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *