Chaabi s’offre la Sifap
23 juin 2006
Lavieeco (24915 articles)
0 Commentaire
Partager

Chaabi s’offre la Sifap

avec gpc, il réalise une intégration client-fournisseur

L’intégration GPC-Sifap permettra au groupe de réaliser d’importantes économies.

Belle opération que celle que vient de réaliser l’homme d’affaires Miloud Chaabi en rachetant la Sifap, Société industrielle de fabrication de papier, détenue jusque-là  par Attijariwafa bank.

Le deal entre le groupe Ynna et la banque a été conclu, selon des sources bien informées, le 24 mai dernier.
L’acquisition de cette unité, basée à  Meknès, explique-t-on auprès du groupe Chaabi, répond à  une logique d’intégration industrielle et représente un aspect hautement stratégique pour le groupe. En effet, ce dernier se trouve être déjà  présent dans la fabrication de carton à  travers son unité GPC, Gharb papier & carton, présentée par son management comme la plus grande unité de fabrication de carton en Afrique en termes de capacité de production.

La Sifap étant spécialisée, elle, dans la production de papier et de carton recyclé, son acquisition permet donc au groupe de mener une intégration «client-fournisseur». La Sifap s’approvisionnera en chutes de carton de chez GPC, qu’elle livrera à  son tour en rouleaux de carton recyclés. D’importantes économies seront réalisées par GPC qui vend aujourd’hui ses chutes à  1,50 DH le kilo et s’approvisionne en rouleaux de cartons pour l’équivalent de 5 DH le kg.

A l’annonce de la transaction, des clients de la Sifap ont exprimé leurs craintes quant à  la possibilité de continuer leurs approvisionnements en raison de la capacité de GPC d’absorber la totalité de la production de la Sifap. «C’est une éventualité qui ne pourrait intervenir qu’à  terme», précise un responsable du groupe.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *