Wild Technology Group veut créer une communauté de joueurs de e-Sport au Maroc
15 juin 2017
Wiam Markhouss (228 articles)
0 Commentaire
Partager

Wild Technology Group veut créer une communauté de joueurs de e-Sport au Maroc

La société dispose d’une salle de 30 positions à Harhoura, près de Rabat, et compte en ouvrir une deuxième au quartier Agdal. Elle envisage d’investir 16 millions de DH pour être présente dans les grandes villes du Royaume.

Il existe une base d’un million d’adeptes de jeux électroniques sur internet au Maroc, quelle que soit la plateforme de jeu : smartphone, console de jeux, PC ou tablette. Mais cette communauté de joueurs ne dispose pas d’une infrastructure qui peut réunir les adeptes. Wild Technology Group, une PME marocaine spécialisée dans la vente et la maintenance de matériel informatique, s’est lancé le défi de proposer un espace qui rassemble ces joueurs et permet de créer l’esprit de compétition. C’est ainsi qu’est né le concept Moroccan Gaming Arena. «Un premier plateau de 30 positions a ouvert il y a un an à Harhoura près de Rabat. Le deuxième d’un coût de 2MDH sera ouvert le 10 juin au quartier Agdal. Il permettra d’accueillir 100 personnes dont 80 positions pour les joueurs, principalement sur ordinateurs (avec quelques consoles) et 20 pour les spectateurs», déclare Mohamed Reda Hammoud, gérant et fondateur de la société. L’heure de jeu est facturée 15 DH. Pour les abonnés, le tarif va de 8 à 13 DH/heure.

Une compétition sera organisée à Rabat

Ces deux plateformes sont les premières d’une chaîne qui va progressivement s’étendre dans les grandes villes du Royaume. Les trois associés du groupe qui rassemble Wild Tehnology pour le matériel et le multimédia et Wild Code pour la programmation et le développement web compte constituer un budget de 16 MDH pour l’ouverture de salles dans les grandes villes du pays, principalement Casablanca, Marrakech, Tanger, Fès, Agadir…  «L’objectif est d’offrir une infrastructure nationale pour le développement du e-Sport au Maroc», annonce M. Hammoud. Cette infrastructure pourrait aussi s’avérer très utile pour l’organisation de compétitions.

Le e-Sport rassemble les joueurs sur un même plateau, mais aussi énormément de spectateurs. Aux Etats-Unis, à titre d’exemple, des compétitions sont organisées avec un prix qui peut atteindre un million de dollars pour la meilleure équipe. Le Maroc suit le même chemin, mais à moindre échelle. Du 1er au 3 juillet, l’association League of Morocco (spécialisée dans le e-Sport) organise au centre Moroccan Gaming Arena, à Rabat, une compétition qui réunira 320 participants et 64 équipes. L’équipe la plus performante remportera un prix de 30 000 DH. Certains joueurs peuvent même bâtir une carrière dans le e-Sport et en faire leur gagne-pain comme en Europe et aux Etats-Unis. «Mais au Maroc, un joueur ne peut pas avoir le statut de champion comme c’est le cas en France (depuis deux ans)», déclare Réda Hammoud.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *