Un plan de sauvetage pour la station Lixus
25 avril 2018
Wiam Markhouss (312 articles)
0 Commentaire
Partager

Un plan de sauvetage pour la station Lixus

Abstraction faite de Plage Blanche dans la province de Guelmim (qui n’a jamais démarré), Lixus est la station la moins aboutie du Plan Azur, sachant que l’objectif de départ était

Abstraction faite de Plage Blanche dans la province de Guelmim (qui n’a jamais démarré), Lixus est la station la moins aboutie du Plan Azur, sachant que l’objectif de départ était de 7 926 lits touristiques. A ce jour, elle est composée d’un golf 18 trous, d’un hôtel Lixus Beach Resort de 224 chambres, d’un club house et de plus de 70 villas (qui appartiennent aux banques sous forme de dation en paiement, étant donné que Alliances, l’aménageur développeur, n’a pas honoré ses dettes).

C’est comme si cette station avait la guigne car, depuis le départ, aucun des aménageurs n’a pu relever le défi. Les premiers, Thomas & Piron et Colbert-Orco, avaient plié bagage après avoir refilé leurs parts dans le projet à Alliances en 2009. Ce groupe, lesté d’un énorme endettement, n’a pas pu honorer ses promesses. Aujourd’hui, Lixus semble végéter. Pour la faire vivre, c’est le tour-opérateur local Atlas Voyages qui a pris, depuis l’été denier, la gestion de l’hôtel, du club-house et du golf. «Pendant les mois de mars, avril et mai, le taux d’occupation est de 20 à 25%. Mais l’été dernier, il a atteint 70%. Nous organisons en ce moment des voyages pour les TO espagnols et français. Nous avons également des demandes de congrès et la possibilité d’aménager un chapiteau et de le louer à cet effet. Pour la commercialisation, nous avons opté pour le All inclusive premium en attendant d’étoffer la station», explique Othmane Cherif Alami, DG d’Atlas Voyages.

Un produit à créer

Le TO se démène comme il peut. Il apparaît aussi que la volonté politique de sauver cette station est palpable. De sources bien informées, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), le ministère de l’intérieur et la Société marocaine d’ingénierie touristique (Smit) veulent restructurer la dette de l’aménageur développeur marocain sous certaines conditions. «Les autorités veulent décharger le groupe Alliances de 40% de la dette, à condition d’un engagement ferme de construire trois autres hôtels (une boutique hôtel, un hôtel de 150 chambres et un appart hôtel)», dévoile M. Cherif Alami. La direction du groupe n’a pas donné suite à nos demandes d’information sur ce volet.

L’Etat, quant à lui, s’est engagé à réaliser une bretelle d’autoroute qui permet un accès direct à la station Lixus en 20 min. sans entrer à Larache. «Pour l’instant, les travaux sont lents. Cette bretelle devait être achevée en mars 2018. Mais on en est encore loin. Il faut au moins un an de travaux pour finaliser cette autoroute», déclare Abdelghani Ragala, directeur du CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Au regard de la connectivité aérienne, c’est l’aéroport de Tanger (situé à 1h de la station) qui la dessert. Dorénavant relié directement à huit capitales européennes et d’autres villes grâce à la présence de neuf compagnies low cost, cet aéroport est une porte d’entrée de proximité pour la station. Le problème réside aujourd’hui dans le produit qu’il faut créer.
«Lixus ne propose pas un produit d’appel de taille critique assez attractif pour intéresser les TO internationaux qui pourraient déployer des charters pour la destination. Il est nécessaire de créer un thème attrayant à l’instar du spa, du sport… De plus, il faut dynamiser et mettre en valeur la ville de Larache située à proximité. Ce qui permettra à Lixus de s’adosser à la ville à l’instar de la station Taghazout qui est devenue un satellite d’Agadir», déclare un expert du tourisme.
Promouvoir Larache pour lancer Lixus

Pour sa part, le CRT de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a signé une convention avec l’ONMT pour la promotion de la destination Larache. «Elle sera présente dans les foires et salons internationaux et sur le web. Larache bénéficiera également d’une campagne nationale. Par ailleurs, et pour promouvoir la destination, nous avons invité 54 agents de voyages espagnols pour un week-end à Larache à la mi-avril», remarque M. Ragala. A Lixus, la formule All inclusive, commercialisée par TUI France, a été adoptée pour atteindre un taux de remplissage respectable de l’hôtel Lixus Beach Resort. «Mais cette formule est inadaptée à la station, surtout en basse saison, la capacité étant limitée. Une formule mixte composée du All inclusive et du traditionnel est en mesure d’améliorer le taux d’occupation de la station», explique le directeur du CRT de la région Nord.

La situation de la station à 2h30 d’autoroute de Casablanca et à une heure de Tanger pourrait aussi séduire une clientèle nationale. Selon M. Chérif Alami, un grand promoteur immobilier étranger est sur le point de valider la construction de 200 à 400 appartements sur la station à des prix très compétitifs. Ce produit touristique pourrait facilement trouver preneur.

 

Cette station balnéaire (qui tient son nom de la ville antique fondée par les Phéniciens en 1100 avant J.C.) qui s’étale sur 470 ha et s’ouvre sur 6 km de plage a été pensée pour être une station balnéaire de nouvelle génération dotée d’une marina, d’un golf 18 trous, d’animations sportives et culturelles, d’infrastructures de loisirs, d’un centre sportif et équestre et d’un club house. En 2011, date à laquelle le premier hôtel devait ouvrir, Alliances avait prévu un golf 18 trous et un club house, 80 unités résidentielles sur le golf, une résidence touristique et une plage privée. En 2013, une marina avec des commerces et des restaurants, des villas exclusives pied dans l’eau, un Hyatt, un Hilton, un hôtel club, une salle de conférences devaient s’ajouter au projet. Un hôtel Vichy & Spa avec villas, une boutique hôtel et d’autres villas allaient suivre en 2014, en plus des résidences qui devaient être ouvertes une année plus tard. Pour compléter le tout, un club de vacances pied dans l’eau, un hôtel club en front de fleuve et un centre résidentiel de sport étaient annoncés pour 2016. Finalement, en 2017, la station Lixus est composée d’un hôtel, d’un club house et d’un golf 18 trous, en attendant le déblocage de la situation.

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *